Tarte fine aux flocons d’avoine et aux poireaux

Je le souligne au cas où vous en doutiez encore : en ce moment, je suis dingue de flocons d’avoine. Je les achète « petits » (il en existe aussi des « gros »), car je les trouve plus agréables lorsque je les déguste simplement réhydratés avec du lait de riz, le matin au petit déjeuner. Je trouve aussi qu’ils sont plus sympa à cuisiner, car ils se délitent moins que les « gros ». Bref, du coup, je les achète par gros sacs de 3 kilos et j’en colle un peu partout : dans les crumbles, dans les granolas bien sûr, mais aussi dans les pâtes à tarte.

J’aime beaucoup le croquant et la texture qu’ils apportent à ces dernières. Du coup, je préfère utiliser cette pâte dans des tartes « fines », étalées façon pizza et avec une garniture assez légère, en opposition aux quiches copieusement garnies avec un appareil plus riche. Ici, j’ai simplement garni la pâte de poireaux et de lamelles de fromage, et décoré le tout d’un voile de curcuma (mon autre folie du moment), de graines de courge et de tournesol. Définitivement à refaire pour changer de la quiche aux poireaux !

Tarte fine aux flocons d’avoine et aux poireaux

Pour 3 personnes

125 grammes de farine de blé T80
55 grammes de flocons d’avoine
1 c. à café de gomasio
4 c. à soupe d’huile d’olive
3 poireaux
80 grammes de tomme de brebis
1 c. à soupe de graines de tournesol
1 c. à soupe de graines de courge
1 c. à café de curcuma

Mélanger la farine, les flocons d’avoine et le gomasio. Ajouter l’huile d’olive et mélanger du bout des doigts. Ajouter un tout petit peu d’eau, de manière à former une boule de pâte homogène. Etaler finement au rouleau à pâtisserie sur une feuille de cuisson, et placer sur une plaque. Laver et couper les poireaux en rondelles. Cuire à l’étouffée pendant 15 minutes. Allumer le four à 180 °C. Enfourner la pâte pour une dizaine de minutes, ce qui permettra de la précuire. Egoutter soigneusement les poireaux. Disposer sur la pâte précuite. Recouvrir de lamelles de fromage, saupoudrer de curcuma, de graines de courge et de tournesol. Saler légèrement. Enfourner pour 30 minutes environ, ou jusqu’à ce que la pâte soit croquante.

77 réflexions au sujet de « Tarte fine aux flocons d’avoine et aux poireaux »

  1. j’en ai encore plein la bouche..
    ‘-’ che troooo bon !!’-’
    avec du comté aussi.
    C’est amusant comme , en préparant la pâte, on ne sent l’odeur de l’huile d’olive qu’au moment où l’on ajoute l’eau.
    J’ai rajouté de l’eau petit à petit jusqu’à ce que la pâte forme une belle boule sans être collante. Ca représente plus d’eau que pour une pâte sablé au beurre.
    Pâte croustillante qu’on peut manger avec les doigts…j’adore!
    MERCI

  2. merci pour cette recette de pâte qui me tente bien….il va cependant falloir que je me réapprovisionne en flocons d’avoine: pour changer, j’ai acheté des flocons de céréales au magasin bio, mais ils sont un peu trop « croquants » à la cuisson, du moins dans le crumble où je les ai testés!

  3. miam un régal, même sans les graines de tournesol et de courge, un mélange de brebis et de beaufort, une recette express qui fait sentir bon la cuisine et qui permet de supporter _encore un peu_ l’hiver,
    merci Cléa!

  4. Bonsoir, et merci de ces merveilleuses recettes, j’aime beaucoup la purée d’amandes ( ma préférée est Perlamande ), et c’est aujourd’hui, que j’ai testé la première fois une recette de tarte au citron avec cette purée, utilisée dans la pâte, à la place du beurre, c’était délicieux, mais, sans lquide, j’ai eu du mal à l’étaler. La recette mentionnait  » un filet d’eau « , j’en ai donc mis très peu, et la prochaine fois, c’est sur votre site que je viendrai prendre les renseignements…
    Amitié,
    Cathy.

  5. Essayée …et adoptée !! C’est un délice, mes convives ont adoré !! Merci !

  6. Une tarte délicieuse et facile à réalise. Quoique…

    La pâte était dure et ce les deux fois où je l’ai faite.
    Je rajouterai de l’huile d’olive la prochaine fois.

    (je pense que la cuisson y est aussi pour quelque chose, je baisserai mon four un tout petit peu)

  7. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

  8. Ping : Le frigo magique » Sunday’s tiny pleasures *

  9. La pâte est en train de pré-cuire… et pour nous ça sera oignons, poireaux et comté!

  10. Je précise que ce fut un vrai régal, j’ai suivi la recette à la lettre et la pâte était parfaite! à refaire au plus vite!

  11. Merci merci merci pour cette recette !
    Je l’ai un peu adaptée, avec du gorgonzola et sans les graines de courge. Et la pâte… quel délice! croquante, tout légère… Voilà une recette dans mes favoris, et je sens que la recette de la pâte va devenir un de mes classiques ;)

  12. On a mangé ta tarte ce midi. Sauf que j’ai fait cramer les poireaux (bah oui: « maman » par ci « maman » par là « ouin ouin = j’ai faim » tout ça en même temps, j’ai oublié de baisser le feu) et que je les ai remplacé par du pesto maison (à l’ail des ours), des courgettes et du parmesan. Du coup, de ta recette originelle il ne restait que la pâte qui était fine, croustillante, en un mot: délicieuse. J’imagine qu’avec les poireaux la pâte est plus moelleuse. Je la referai c’est sûr.
    Concernant l’eau à ajouter, je doute que l’on puisse en noter les quantités vu que cela dépend de la qualité de la farine, de la température de la pièce, de la température des mains qui manipulent la tarte, non?

    –> C’est un peu tout cela en effet !

  13. Ping : Sunday’s tiny pleasures * | Le Frigo Magique

  14. Un grand merci pour cette recette, testée avec du bleu qui traînait depuis un bon bout de temps dans mon frigidaire…La pâte est bien croustillante, je sens qu’elle va devenir un basique de ma cuisine!

  15. C’est juste un délice, rien à dire de plus. Enfin j’ai réussi à convertir mon homme à la cuisine à base de flocons d’avoine ! Merci Cléa

  16. Super recette, la pate est devenue pour moi un basic que tout le monde aprécie à la maison, et en plus elle ne nécessite pas de temps de repos. Je l’ai faite avec des oignons pour changer, puis des courgettes revenues puis bien égoutées, une grosse salade verte, et tout le monde est content. Merci !

  17. Cro booooon ! J’ai ajouté des oignons rouges pour la couleur, et comme fromage j’ai mis du Philadelphia … Hummmmmm !!! Croustifondante à souhait cette tarte ! Merci Clea !

  18. Délicieuse !
    Mais la pâte est extrêmement friable. Est-ce normal ?

    –> Un peu mais elle se tient tout de même, non ?

  19. Pour moi la pâte s’effrite totalement quand je l’étale, elle est assez sèche. Peut-être parce que j’utilise de la farine de blé fluide et pas de la farine de blé T80 ??

    –> Oui, avec la farine blanche il faut mettre un peu plus de liquide (huile et eau).

  20. Cette pâte est fantastique!
    Avec une garniture d’aubergines à la tomates, parsemée d’un peu de fromage râpé et d’olives noires…mmmmmhhhh!

  21. Cette pâte à tarte est parfaite, je ne m’en lasse pas. Parfois, pour changer je remplace une petite partie de la farine par des graines de courges mixées (référence à une autre recette de ce site !), et je ne sais toujours pas quelle version je préfère !

  22. bon j’étais à la recherche d’une entrée pour dimanche, et ça me tente bien ta petite tarte,mais je n’ai pas de farine T80, je pense prendre farine de riz ou blé, qu’en penses tu?, je ne sais pas trop pour le liquide, je commence juste les pâtes car avant je prenais toutes faites!
    mais pour 8 convives, va t elle être suffisante sur un lit de salade et noisettes concassées?

    –> La farine de blé, ce sera mieux !
    Pour 8 convives en entrée, ça passe, mais ça fait de petites parts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>