Risotto à l’oseille, à la menthe et à la purée d’amande

Non, ceci n’est pas une illusion d’optique. Je n’ai pas copié et collé ici l’article d’il y a trois jours en remplaçant « courgettes farcies » par « risotto ». C’est juste que j’avais effectivement encore de l’oseille et encore de la menthe sous la main, et que je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire à nouveau quelque chose, de le prendre en photo avec la magnifique lumière d’un dimanche de pluie tout pourri, et de le coller ici.

Bon, ceci dit, vous avez tout de même échappé à des muffins salés à l’oseille, à la menthe, au fromage de chèvre, à la cannelle et au gingembre confit, non pas parce que ce n’était pas terrible (c’était même plutôt pas mal – pour des muffins, s’entend), mais parce que bon, quand même… des muffins salés ? Allez, quoi… Le risotto, c’est tout de même beaucoup plus original (quoique…), et moins « vide frigo » aussi (quoique… bis).

Enfin bref, si je la partage aujourd’hui, malgré un apparent manque d’originalité dans la forme et la photo aussi pourrie que le temps, vous pensez bien que c’est vraiment parce que cette recette casse des briques. Oseille, menthe, amande blanche. Plutôt classe, non ? 100% végétal en tout cas, ce qui, pour un risotto, est suffisamment rare pour être souligné.

Risotto à l’oseille, à la menthe et à la purée d’amande

Pour 3-4 personnes

1 gros oignon
1 c. à soupe d’huile d’olive
60 cl de bouillon de légumes
250 g de riz carnarolli ou arborio
1 gros bouquet d’oseille
1 petit bouquet de menthe
1 c. à soupe bombée de purée d’amande blanche

Éplucher et émincer finement l’oignon. Faire revenir dans l’huile bien chaude. En parallèle, faire chauffer le bouillon de légumes. Lorsque l’oignon est légèrement doré, ajouter le riz et mélanger jusqu’à ce que les grains deviennent translucides. Mouiller avec une louche de bouillon. Hacher finement l’oseille et la menthe et ajouter. Continuer à mouiller le riz avec le bouillon lorsque la louche précédente a été absorbée. La cuisson dure environ 17 mn (il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser tout le bouillon). Au moment de servir, saler et incorporer la purée d’amande. Servir bien chaud, avec éventuellement des amandes effilées ou un peu de parmesan.

31 réflexions au sujet de « Risotto à l’oseille, à la menthe et à la purée d’amande »

  1. Je vais vous contredire car je trouve la photo jolie et qui plus est appétissante !!! Quant à la recette, je vais l’essayer au plus vite !!

  2. J’ai justement tout ce qu’il faut au potager! Je vais tester! merci!

  3. Bonjour,
    Ta recette me plaît bien et je l’essayerai bientôt car j’aime beaucoup le risotto. En tout cas je suis preneuse de toute tes recettes végétales.

  4. J’ai jamais testé le risotto avec de l’oseille.
    Mais vu ton résultat je vais vite récupérer de l’oseille dans le jardin.
    A bientôt

  5. Etrangement, pour donner du risotto à kodomo-kun, je dois généralement beaucoup moins me battre que pour la macédoine de légumes…. toute nouvelle recette est donc bonne à prendre ! Je vais tester !!

  6. « des muffins salés à l’oseille, à la menthe, au fromage de chèvre, à la cannelle et au gingembre confit » >> Ba elle est où la rhubarbe ? :p

    Blague à part, comme l’étudiante, cette histoire de risotto à la purée d’amande me parle bien..!

  7. Youhou, une belle recette parfumée, gourmande et 100 % végétale ! Tu ne voudrais pas la proposer pour le concours de cuisine éthique et écologique Saveurs durables ?

    –> Les concours et moi… ;)
    Mais merci pour ta proposition.

  8. Très belle réalisation, ça donne faim, merci bien, biz!

  9. Je n’ai jamais été sous le charme des risottos…mais c’est surement parce que je n’en ai jamais mangé de vraiment bon…
    En tout cas il ne faut pas changer une équipe qui gagne ..la preuve ! :)

  10. Y’a quand même un truc qui m’échappe avec les risottos…
    Là tu indiques 60 cl de bouillon de légumes pour 250 g de riz carnaroli. Mais comment tu expliques que j’ai fait pas mal de risottos à toi, tous très bons, en mettant 60 cl de bouillon pour 180 g de riz, des risottos de Nolwenn aussi bon avec 40 cl de bouillon pour 150 g de riz (ici : http://bledormant.canalblog.com/archives/recettes_salees___pates___riz/index.html), et un super risotto de Anne avec carrément 1 litre de bouillon (+ 10 cl de vin blanc) pour juste 200 g de riz (ici : http://www.papillesetpupilles.fr/2006/09/risotto-aux-asperges-et-aux-pistaches.html/) ???
    C’est quoi la clé du mystère ?? C’est comme la cuisson du fonio au Mali : ça dépend de l’état d’âme de la cuisinière ?????

    –> Et du riz, et de la température ambiante… Je dirais que c’est assez subjectif, on aime le riz plus ou moins croquant. En réalité, je ne mesure jamais le bouillon, je fais une casserole pleine et j’avise.

  11. Bonjour Cléa,
    pour répondre à Punky Brewster, et aller dans son sens, il vaut mieux faire une grande quantité de bouillon (1litre minimum) qui mijote à coté du faitout qui contient le risotto, et il faut un peu de vin blanc pour déglacer le riz et les oignons. A la toute fin (ici après la purée d’amande), il est bon de laisser reposer 2 minutes à couvert pour que le risotto prenne tout son moelleux : c’est ainsi que l’on fait le risotto en Vénétie.
    Merci Cléa pour cette recette ingénieuse

  12. Une vraie merveille les risotto.
    Que ce soit du poisson de la viande de la charcuterie ou des légumes, se sont toujours des explosions dans la bouche.
    Tu utilises des ingrédients innovant pour ce plat ancestral, c’est très bien il me tarde de tester ta recette.
    En tout cas merci pour ton travail
    A bientôt
    PascalB

  13. comme je suis dans une période découverte de risotto je note l’ajout de la purée d’amandes…j’en ai un stock elle était en promo à Satoriz ! que de nouveautés pour moi dis donc !!

  14. J’ai testé en faisant une variante santé, j’ai ajouté environ 1 cuillère à soupe d’algue hachée
    et j’ai utilisé du riz japonais. c’était délicieux ! Merci pour cette recette !

  15. Bonjour Cléa,

    Quelle recette de muffins as-tu utilisé pour tes muffins à l’oseille : vient-elle du blog ? ou d’un de tes livres ? Merci à toi.

    –> Une impro, j’avoue que je ne me souviens plus du tout des proportions !

  16. Association surprenante et fraîche, je me suis fait violence pour ne pas tout engloutir à-même la poêle. Hum hum !

    Merci Clea

  17. J’utilise aussi beaucoup les purees d’oleagineux pour mes risottos, une merveille! Merci pour cette recette qui effectivement n’associe que de delicieux aliments, miam!

  18. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

  19. Hier j’ai essayé une version différente du risotto avec des petits artichaux violets, des oignons rosés, des tomates confites et du gorgonzola. Un délice!!! je vous le recommande! Pour les détails techniques, ça marche comme les autres risottos et pour ma part je mets le bouillon au pif… BON APPETIT!

  20. L’oseille et la menthe qui poussent toutes seules dans le jardin: voilà une recette qui m’intéresse! Je l’ai testée ce soir et elle a été élue à l’unanimité ;-)
    Excellente la petite touche de purée d’amande qui donne de l’onctuosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>