Le chef est une femme, de Valérie Gans

250 commentaires

  1. Cà me va. J’ai rencontré Valérie Gans à un salon du livre, c’est une jeune femme très sympathique, je ne l’imaginais pas écrire sur la cuisine ! En conseil de lecture, j’ai lu récemment « pièce montée » de Blandine Le Callet. Le roman se déroule sur une journée, celle d’un mariage avec son lot de malentendus, de désillusions, d’appréhensions, de faux-semblants. C’est drôle et cruel à la fois, très bien vu.

  2. Ouaaaa je ne connais pas cet auteur mais c’est vrai que ça me donne bien envie de la découvrir..je n’ai encore jamais lu de roman alliant la cuisine ça pourrait être l’occasion…merci pour ce concours et bonne chance à tt le monde…;)

  3. Bonjour Cléa,

    Je ne sais pas si tu connais les livres de Michèle Barrière, une historienne qui écrit des romans gastronomiques et policiers passionnants, avec des recettes à la fin. Par exemple, Meurtres à la pomme d’or ou Souper mortel aux étuves.
    Sinon, même si je suis une fidèle lectrice de ton blog et de tes livres, c’est la première fois que je laisse un post !
    Merci pour cette idée de concours, c’est sympa ; )

  4. J’aime bien parler des livres ca tombe bien je suis en train d’en lire deux qui sont tres interessants, les miens sont en anglais mais je pense qu’on peut les trouver en francais:
    – un sur la cuisine cru: Raw food, quick and easy de Mary Rydman, le premier livre sur la cuisine cru qui ne met pas en avant que des recettes de smothies sucres mais aussi des soupes et tout pleins d’idees, ce qui m’a plu aussi c;est son introduction ou l’auteure nous raconte son histoire et comment tout doucement elle a developpe une alimentation crue.

    – un livre plus histourique et scientifique: Cancer, the emperor of all maladies de Siddhartha Mukherjee, un livre qui retrace (surtout d’un point de vue americain) le developpement de la recherche contre le cancer, , un livre tres bien detaille et tres interessant, en tant que scientifique et mon mari ayant ete diagnostique avec une leucemie il y a un an, je trouve ce livre passionnant, quel chemin parcouru!

    Voila ma petite selection du moment!

  5. J’avais adoré Le Cuisinier de Martin Suter: des personnages attachants, une intrigue qui déroule et des évocations culinaires ayurvédiques ennivrantes (+ recettes à la fin, mais très pro)!

  6. J’ai beaucoup aimé « Apricots on the Nile » de Colette Rossant (En français, je crois « Mémoire d’une Egypte Perdue » (http://www.amazon.fr/M%C3%A9moires-Egypte-perdue-Colette-Rossant/dp/2848930667/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1330501046&sr=1-1).

    Et aussi le truculent « La colère des Aubergines » de Bulbul Sharma (http://www.amazon.fr/La-col%C3%A8re-aubergines-Bulbul-Sharma/dp/2877306224/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1330501164&sr=1-1). Pas tres autobiographiques, plus des histoires cueillies en famille.

    Et comment ne pas aimer « Fried Green Tomatoes at the Whistle Top Café »? Ce n’est pas autobiographique mais ce roman est charmant et propose les recettes mentionnées le long de l’histoire. (en français: « Beignets de Tomates Vertes » – http://www.amazon.fr/Beignets-tomates-vertes-Fannie-Flagg/dp/2290020575/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1330501334&sr=1-1)

  7. Bonjour,
    Je lirais bien ce livre moi aussi ! Avec les enfants qui grandissent j’ai un peu plus de temps pour bouquiner, et en lecture je conseillerai le livre de Martin Winckler, Les Inséparables. Je l’ai lu quasiment d’une traite.
    En croisant les doigts pour le tirage au sort…

  8. Ce livre m’intrigue, j’ai pas l’occasion de lire des romans de cuisine mais plutôt des recettes, le titre est super intéressant, peu de femmes sont chef de cuisine et étoilé de plus, et puis après avoir lu le résumé je me retrouve : « rousse , un peu ronde, son corps respire la gourmandise…Elle aime la vie, la bouffe, les fleurs, le vin…… » .
    Je souhaite vraiment découvrir la magie de ce livre !!

  9. J’avais également beaucoup aimé A Homemade Life de Molly Wizenberg, si je peux te conseiller un livre qui n’a pas grand chose a voir avec la cuisine, c’est La liste de mes envies de Guillaume Delacourt, un livre qui vient de sortir qui parle de Jo une femme d’une cinquantaine d’annees qui gagne au loto et qui donc fait la liste de ses envies…

  10. Le seul roman culinaire que j’ai lu c’est « comment cuisiner son mari à l’africaine », j’avais beaucoup aimé et les recettes m’avaient bien tenté !
    Autrement plus récemment j’ai lu « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », très sympa, un roman épistolaire, mais qui n’a pas grand chose à voir avec la cuisine ! 😉

  11. De mon côté rien de culinaire mais je viens de me faire la série des aventures de Erika Falk par Camilla Läckberg, et je la conseille à tous ceux qui veulent mieux appréhender le rôle de la tasse de café et des petits pains à la cannelle dans les relations humaines en Suède! Série très sympa pour le côté polar également! Je prendrai bien mes billets pour Göteborg!
    Merci pour le concours et pour ce blog, qui fait autant parti de mon quotidien que le café en suède!

  12. Pour une fois je ne vais pas seulement lire mais aussi commenter … et tenter ma chance !

    Je plussoie mille fois pour Michèle Barrière. J’ai même fait chez elle en Normandie un week-end « stage de cuisine » absolument EXTRAORDINAIRE !!! Une femme simple et passionnante. Pour les lyonnais elle sera chez nous le 31 mars
    http://www.gadagne.musees.lyon.fr/index.php/histoire_fr/Histoire/Votre-visite/Evenements/Quais-du-polar/Rencontre-dedicace

    Je regrette de ne pas lire l’anglais pour profiter des livres dont tu parles. De mon côté j’avais beaucoup aimé
    Le pain de l’amour de Judi Hendricks. Pas trop mièvre comme pourrait laisser craindre le titre.

  13. Bonjour Cléa,
    Je partage mes derniers achats en date, un peu de bande dessinée :
    – La page blanche de Pénélope Bagieu et Boulet que je recommande, une belle réflexion sur l’identité !
    – Et A boire et à manger de Guillaume Long, drôle et délicieux à la fois, je me suis régalée …

    Les deux auteurs peuvent être suivis via leurs blogs.

    Bonne journéé !!!

  14. Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé La Couleur des sentiments Kathryn Stockett. C’est un roman passionnant, il nous tient en haleine de bout en bout, il dresse des portraits de femmes merveilleux et exceptionnels dans une Amérique passée mais qui interroge sur le présent. A lire absolument.
    J’aime beaucoup également les policiers de Henning Mankell avec l’inspecteur Wallander, les histoires se déroulent en Suède, captivant.
    Merci pour ce concours.
    Bonne journée

  15. Bonjour Cléa 🙂
    Je tente ma chance pour gagner ce livre qui me semble frais comme tout ! (L’apprentie en cuisine que je suis a déjà envie de faire connaissance avec « Graciane, [qui] aime la vie, la bouffe, les fleurs, le vin, [et] a un sourire éblouissant » !)

    Côté lecture, je te conseille de tout mon coeur le roman autobiographique de Barbara Kingsolver, « Un jardin dans les Appalaches », écrit à 6 mains (avec son mari et sa fille ainée).
    Je l’ai tout simplement dévoré le récit de cette famille qui a décidé de devenir « locavore », en se nourrissant exclusivement de ce qu’ils font pousser, des animaux qu’ils élèvent, et des productions autour de chez eux.
    On apprend énormément : sur la surexploitation agricole, sur les enjeux écologiques … Mais aussi sur soi : ce livre m’a conforté dans mes choix de vie, mes opinions.
    Et l’humour… Toujours fin et touchant, distillé tout au long des pages. Quand on lit ce livre, on a un peu l’impression de faire partie de leur famille.
    Ou du moins, on le souhaiterait de tout notre coeur, tant elle est attachante.
    Côté recettes, c’est Camille Kingsolver (la fille), qui les partage avec nous à chaque fin de chapitre 😉
    En somme, le livre #1 dans ma bibliothèque !

  16. Bonjour,
    Je vous conseille les romans de Michèle Barrière (Souper mortel aux étuves, Meurtres au potager du roi,….) qui mèlent roman policier, fresque historique et cuisine d’époque….
    Bonne journée

  17. Moi je trouve que de te lire, Cléa, c’est un peu comme lire ce genre de livres que tu décris… 😉
    Mon dernier coup de foudre était pour Ken Follet, Les Piliers de la Terre et Un monde Sans Fin. Les livres de poche font la taille du Larousse mais une fois partie, on a du mal à lâcher prise !

  18. Ce livre m’a l’air très sympathique. Dans le même esprit j’avais adoré « Sous le soleil de Toscane » de Frances Mayes(@francesmayes sur Twitter)

  19. Alors en ce qui me concerne, personnellement, moi-même, la palme d’or revient « au festin de Babette », un film danois réalisé par Gabriel Axel et sorti sur les écrans en 1987. Il est inspiré d’une nouvelle de Karen Blixen.
    Babette, chef cuisinière renommée dans un grand restaurant parisien, le Café anglais, fuit la répression de la Commune de Paris en 1871. Elle trouve refuge au service de deux vieilles filles, dans un petit village luthérien du Danemark. Chaque année, elle achète un billet de loterie. Après quinze ans, elle remporte le gros lot de 10 000 francs et, plutôt que d’améliorer son sort, elle consacre tout son argent pour reconstituer, en une seule soirée et pour douze couverts, le faste de la grande cuisine parisienne.
    Le menu et les plats sont décrits dans la nouvelle de Karen Blixen, mais sans préciser ni la préparation ni les temps de cuisson. Les aliments ont été confiés au chef Jan Cocotte-Pedersen, chef de cuisine du restaurant La Cocotte de Copenhague, qui a réalisé les recettes. Celles-ci ont été publiées et plusieurs plats sont devenus des classiques internationaux.
    Un chef d’oeuvre, tout simplement. Bonne chance à toutes et à tous …

  20. Bonjour Cléa,
    J’adore lire des romans qui tournent autour de la cuisine et de la gastronomie, alors je tente ma chance! Je te conseille aussi les romans de Michèle Barrière que j’ai bien aimé, les intrigues sont bien construites et ses histoires sont toujours très bien documentées, un plaisir! Mais comme elle a déjà été évoquée je rajoute « Un homme dans sa cuisine » de Julian Barnes. Bon j’ai lu la traduction française hein? mais j’ai adoré!!! je me revoie rire toute seule à mon arrêt de bus en lisant les déboires d’un débutant en cuisine, bonne humeur assurée!

  21. Le dernier roman de Barbara Kingsolver (The lacuna) vient de paraître en français (Un autre monde). La cuisine y tient une petite place, et c’est surtout un très beau roman.

  22. Rien, mais alors rien à voir avec la cuisine (sauf qu’il a été végétalien ou végétarien selon les périodes): je suis en train de lire la biographie de Steve Jobs de Walter Isaacson (existe en français et en anglais, je préfère toujours les livres en anglais en VO mais c’est subjectif!). Très, très intéressant, un portrait qui semble assez honnête de quelqu’un d’exceptionnel qui a tellement influencé le monde technologique tel qu’on le vit aujourd’hui.

    Merci pour les idées de lectures, j’en ai mis plein d’anglophones sur mon étagère « à lire » chez Goodreads.com. Quelqu’un connaît une bonne alternative française à ce site? Je me suis inscrite sur Babelio, mais je trouve assez peu convivial… (surtout après Goodreads).

  23. Bonjour, je sous-marine depuis un moment, mais cette fois-ci je suis trop tentée de participer!
    Pour ma part je te conseille le parfum de süskind. C’est à l’odorat et non au gout que l’auteur fait appel pour happer le lecteur dans l’aventure de Grenouille, passionnant!
    Merci pour ce concours!

  24. Bonjour Cléa
    Ce livre a l’air intéressant, je tente ma chance moi aussi 🙂 Quant aux conseils de lecture, malheureusement je suis dans une période sans, un peu fatiguée que je suis par mon ptit bout, mais je ne désespère pas de retrouver bien vite le temps de lire !
    Sinon, j’en profite pour te complimenter pour ton site qui est une mine de bonnes idées 🙂

  25. Merci pour ce concours !
    Je ne suis pas spécialiste des lectures culinaires, mais je peux te conseiller le livre de Muriel Barberry, « Une gourmandise » qui est le seul que j’ai lu, et qui est très réussi au niveau de l’imagination des saveurs, pour reprendre ton expression.
    Je voulais te remercier pour tes recettes, ton blog est en train de devenir une référence pour moi, j’ai testé quelques recettes que j’ai trouvé parfaites, entre autres les muffins citron amande et le lentillessotto. J’adore aussi ton livre sur l’agar agar, je suis devenue une grande fan, et j’adore cuisiner ce produit.
    Bises

  26. Bonjour, un livre qui allie la cuisine et le roman ..quelle bonne idée ! en plus la couverture est « appétissante » et donne envie d’en savoir plus. Je tente donc ma chance également ! Merci à vous

  27. Je confirme le commentaire d’Ayla sur « Le cuisinier » de Martin Suter qui nous plonge avec délice dans la cuisine aphrodisiaque et j’ajoute « Chocolat amer » de Laura Esquivel avec des recettes qui suivent le récit qui m’a vraiment régalée.
    Je n’ai pas encore lu « Le chef est une femme » mais ‘est assez tentant.

  28. ‘Que ma joie demeure’, de Giono. Pourquoi ?
    « Il ne faut jamais expliquer. Ils sont bien plus contents,
    les autres, quand ils trouvent tout seuls. »
    Mais quand même : les couleurs, les parfums, les textures, les ambiances et les sonorités.

  29. Dans la catégorie roman policier cuisine, il y a aussi les enquêtes de Montalbano d’ Andrea Camilleri où le commissaire prend toujours le temps de s’attabler devant de délicieux repas siciliens…
    à lire…même si vous n’êtes pas un fan de policier.

  30. Bonjour Cléa,
    Merci pour ce petit concours.
    Côté lecture, je conseillerai la Soupe de Kafka de Mark Crick, (une histoire de la littérature mondiale en 16 recettes) 16 recettes de cuisine donc pastichant le style de 16 auteurs (Gabriel Garcia Marquez, Virginia Woolf, Proust…) rappelant un peu les exercices de style de Raymond Queneau. Délicieux et drôle.
    Bonne journée !
    Pascaline

  31. Bonjour Cléa

    J’attends avec imaptience d’avoir un peu plus de temps pour commencer le bouquin « la colère des aubergines » de Bulbul Sharma. Une amie me l’a offert connaissant ma passion pour l’Inde et la cuisine indienne végétarienne. Le réumé fait envie! « Les histoires racontées, pleines d’odeurs de cuisine, puissamment évocatrices des rapports et des conflits entre les membres d’une maisonnée indienne, soulignent bien sûr le rôle déterminant qu’y jouent la nourriture et celles qui la préparent. Mais les véritables héroïnes sont les recettes : qu’il s’agisse de confectionner un pickle de mangue, un gâteau de carottes ou un curry d’aubergines au yaourt, le lecteur goûtera l’alchimie des aromates indiens. »
    Un vrai voyage culinaire à travers l’Inde!

    PS: vous seriez surpris de la forme des aubergines en Inde elles sont souvent beaucoup plus petites et d’une couleur violette très claire

  32. En ce moment je lis un livre sur la culture balinaise. C’est un livre très intéressant, qui explique les rituels, les offrandes, les différentes danses, etc. Ca s’appelle Sekala et Niskala, c’est en anglais. Mais cela ne t’intéressera que si tu vas à Bali peut être !
    Je n’ai pas tellement lu de romans ces derniers temps, beaucoup plus de livres sur le développement personnel.
    Si tu aimes les livres qui mêlent cuisine et roman, tu aimeras sans doute « La cucina » de Lily Prior. C’est une chouette histoire qui se déroule en Italie 🙂

  33. Quelle bonne idée, ce « concours »!
    Passionnée de lecture de tout type et de cuisine, je recommanderais la lecture de « chocolat amer » de Laura Esquivel, pour une plongée dans la culture et la cuisine mexicaines! Ce livre fait vibrer tous les sens!!!
    J’ai beaucoup aimé aussi » le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de M.A Schaffer et A. Barrows, même si on n’y trouve pas de recettes à proprement parler.
    Enfin, pour les amateurs de romans d’Agatha Christie, je recommande « crèmes et châtiments » d’A. Martinetti et F. Rivière, qui nous livre les recettes qui émaillent les livres d’A. Christie sur fond d’extraits de ses oeuvres…un régal!

  34. Bonjour Clea,

    Une fois n’est pas coutume, je me lance dans les commentaires, l’occasion est que trop belle.
    Le dernier livre que j’ai lu (à part Rhubarbe…), est un roman magnifique et qui parle de cuisine : l’Ecole des saveurs, de Erica Bauermeister. Un bijou, délicat et subtile, comme la cuisine peut l’être parfois pour l’âme.
    Bonne journée

  35. Alors moi, j’adore lire, un peu de tout mais en général des policiers (Coben, Crais, Connelly, Higgins Clark), et je dois dire que mêler deux de mes passe-temps favoris, c’est une excellente idée ! En conseil de lecture, ben je te conseille bien évidemment les auteurs cités ci-dessus, sinon j’ai beaucoup aimé La Délicatesse et plus récemment L’amour dure trois ans (deux romans facileees et rapides à lire, du genre en trois trajets de métro tu as fini le second !)
    Voilà, je croise les doigts & te souhaite une belle journée !
    Bises,
    Delphine

  36. Bonjour Cléa,
    Je suis fan de ton site et j’adore les livres de cuisine.
    Ce livre-ci a une couverture apétissante qui donne envie de le feuilleter et de le ranger dans sa bibliothèque! Il m’en évoque un autre écrit lui par un homme : « Recettes pour ma femme, Cuisine d’amour et d’humeur » de de Bruno Verjus, jolies illustrations d’Irina Volkonskii (http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=625). Sans doute le complément idéal au livre que tu présentes puisqu’il parle d’amour en plus et qu’il permet de mettre son homme au fourneau.
    Un roman qui me tente? « Le goût des pépins de pomme » de Katharina Hagena
    Belle journée

  37. Bonjour Cléa,
    la litterature alliant roman et culinaire ce serait une première pour moi! Curieuse de voir ce que cela peut donner…

    Je viens de lire un post sur la cuisine crue, tu as des recettes sympas dans ce genre à nous proposer?
    Ah oui, et tes muffins citron /amande ont eu un succès fou à la maison!

    Nath

  38. Merci pour ce concours. En ce moment je lis « Fortune d’Afrique » d’un auteur sud-africain, Wilbur Smith. C’est une grande saga qui se déroule en Afrique du Sud sur tout le XX ème siècle. Le rythme est haletant et comme c’est très détaillée, on découvre comment trouver de l’eau et se nourrir dans le désert du Kalahari par exemple. Je rentre juste d’Afrique du Sud, où la cuisine est très « fusion food », à l’image de cette nation qui se veut « arc-en-ciel ».

  39. Super ! Eh bien moi je veux bien gagner ce joli livre rose. Je n’ai jamais lu de livre qui mêle cuisine, autobiographie et fiction, donc ce sera l’occasion de m’y mettre. 🙂
    Merci pour ce concours !

  40. Alors déjà que Cléa nous fait découvrir des recettes à dévorer il manquait plus qu’un livre à déguster ah que oui!!! Curieuse de découvrir cet univers romanesque ma dernière lecture Jean_Louis Fournier « Où on va papa? » très touchant et une écriture sans détours qui peut remuer, un récit d’un papa d’enfants nés handicapés.

  41. J’aime les livres roman/cuisine, et vous remercie toutes par vos commentaires qui nous font partager de belles lectures.
    Pour ma part j’ai lu , entre-autre, Cuisine et correspondance, d’André Israel et ?????, livre sur la cuisine et l’amitié.
    Sur ce je retourne à ma cuisine.. et cet aprèm à la bibliothèque voir si je trouve quelques titres cités.
    Bonne lecture et journée.

  42. Quelle bonne idée ce jeu concours pour découvrir ce genre littéraire que je ne connais pas du tout ! 🙂
    moi en ce moment je redécouvre Alexandre Dumas et je passe un très bon moment en lisant 20 ans après, la suite des Mousquetaires en donnant la tétée du soir à ma ptite puce !

  43. Un chouette concours 🙂 J’ai eu l’occasion de lire un roman historique qui mêle cuisine et … policier.

    « Soupe mortel aux étuves » de Michèle barrière.
    L’auteure n’en est pas à son premier roman noir, historique et gastronomique.
    L’histoire se passe ici dans le Paris de 1393 où la jeune Constance ne supportant pas l’assassinat de son époux part sur les traces de son meurtrier. Cela la mène à se faire embaucher comme cuisinière par une patronne d’étuves, puis à partir sur les chemins de Bruges…
    Je garde un bon souvenir de se livre que j’ai eu dans les mains il y a un an et demi. L’histoire et la cuisine étant sujets d’intérêts pour moi, j’ai pris du plaisir dans un environnement historiquement crédible -avec plein de petits détails pour ma culture comme le soufflage des chairs par le boucher pour donner meilleur allure à des morceaux de viande- à suivre l’héroïne dans ses péripéties et à lire les réalisations de mets.

    « pour la Jance, elle broya deux gousses d’ail, une poignée d’amandes, un morceau de gingembre. Agnès avait fait tremper une épaisse tranche de pain blanc dans du vin blanc. Constance émietta le pain, ajouta les amandes, l’ail et le gingembre, versa du vin blanc, mit le tout dans un pot vernissé et porta sur le feu quelques minutes. Sa sauce était onctueuse à souhait et (…) »
    on trouve d’ailleurs la recette à la fin du roman avec une vingtaine d’autres tirées essentiellement du « ménagier de Paris » et du « Viandier » de Taillevent qui sont des documents sources connus sur pour la cuisine médiévale (parmi les premiers livres de recettes qui nous sont parvenus il me semble).

    bonne journée à vous.

  44. Merci beaucoup de nous faire partager tes recettes et tes lectures 🙂
    Mon livre de chevet: « Le Théorème du perroquet » vraiment ludique j’adôôre (même si aucun rapport avec la cuisine).
    Ce livre est à offrir à toutes les fans de mathématiques (fans ou pas d’ailleurs… 😛 )

  45. Allez, je tente aussi ma chance, des livres je n’en ai jamais assez, surtout quand ils traitent de cuisine! Justement, je viens de terminer « En cuisine avec Alain Passard », chez Gallimard : une BD/recueil de recettes du autour du chef qui adore les légumes et sait les magnifier. Une approche très intéressante qui montre son attachement, sa vision de la cuisine… A découvrir (même si pour moi ce n’était pas une découverte, j’ai toujours aimé ce que fait Alain Passard).

  46. Je lis des livres de filles, des S. Kinsella par exemple mais j’ai beaucoup aimé mange, prie, aime de E. Gilbert.
    Merci Cléa pour le concours et bravo pour tout ce que vous faites 🙂

  47. Je viens juste de finir la lectue de ‘Eating Animals’ de Jonathan Safran Foer. Ce livre explore les differentes theories que les gens utilisent pour justifier leurs habitudes alimentaires, mais denonce aussi les pratiques de l’industrie alimentaire reliee a la viande… Ca m’a ouvert les yeux..

  48. Bonjour Cléa !
    Tout d’abord, merci pour ce blog, que je suis attentivement depuis plusieurs années et qui me fournit des mines d’informations utiles et de coups de coeur culinaires !
    Sans vouloir passer la « brosse à reluire », mes deux lectures du moment sont « Veggie », d’une certaine Cléa (!) et « Reason for Hope » de Jane Goodall, deux lectures que je recommande vivement !
    Bonne continuation et merci pour le concours.

  49. Bonjour Cléa,
    Je vous propose une lecture culinaire La cuisine Scandinave de Trina et pour une non culinaire J’irai dormir chez vous, j’aime beaucoup ce côté cuisine saine et gourmande. Je n’ai pas encore eu le temps d’aller découvrir votre livre Veggie mais il fait parti de la liste des livres à découvrir.
    bonne semaine gourmande
    biz Pénélope

  50. Manger, d’accord mais boire parfois c’est à ne pas oublier ! Découvrir à la fois le vin et la BD c’est une belle aventure dessiné dans « Les ignorants : récit d’une initiation croisée » d’Etienne Davodeau. Un moment délicat, juste et passionnant sur le vin et la bande dessiné, une belle découverte qui donne envie de déguster !

  51. « French women don’t get fat », de Mireille Guiliano, qui doit avoir sa traduction en français j’imagine (But some English reading can’t be that bad, after all). Même si le titre est un peu mensonger, ce livre est un moyen original d’avoir un regard critique sur notre rapport à la nourriture. Destiné à l’origine à un public américain, il permet de prendre conscience de la richesse de notre culture alimentaire. Et pour être encore plus complet, l’histoire est parsemée de recettes aux bons fruits et légumes frais…

  52. Partante pour gagner un joli bouquin également !
    L’idée du concours me plaît beaucoup.
    Merci pour votre site exceptionnel qui inspire ma cuisine régulièrement.

  53. Merci Cléa pour ce petit concours ! Moi je ne parlerai pas d’un livre mais d’un film qui donne envie de cuisiner
    et d’aimer !
    « Julie et Julia ».
    C’est l’histoire mêlée de deux femmes, l’une « Julia » va devenir une écrivain reconnu en Amérique d’un livre de recettes de cuisine Française (on suit son parcours de cuisinière et d’écrivain, son rêve d’être publiée et la concrétisation de son livre) et la seconde est une jeune femme « Julie » qui décide de donner du sens à sa vie en créant un blog de cuisine ou elle partagera les recettes du Livre de cuisine de cette célèbre Julia. Son chalenge est de réaliser toutes les recettes du livre de Julia Childs en une année. (365 jours pour cuisiner 524 recettes). Ce film est un chef d’œuvre rondement mené par le jeu parfait de Meryl Streep qui est renversante de spontanéité. On ne ressort pas indem de ce film surtout quand on aime la cuisine et que l’on tient un blog sur ce thème : il apporte une vague de bonheur mais aussi une envie effréné d’aller se mettre aux fourneaux. Et comme le finirai si bien Julia Child avec son accent chantant : « Bon appétit ! »

  54. Bonjour,
    Il y a plusieurs mois, j’ai lu un roman dont j’ai oublié le nom !
    Sur la couverture il y a une orange et l’histoire raconte comment une femme retrouve les recettes de sa maman dans un cahier. Cela raconte aussi l’histoire de la famille (les enfants ont tous des noms de fruits : prune, framboise…, les migraines provoquées par des fruits, l’impact de la guerre, le vol dans les marchés…). Il y aussi la cousine qui veut voler le cahier pour ouvrir son resto !!
    J’en ai eu l’eau à la bouche aussi et le fait d’en parler me donne envie de retrouver le nom pour le faire partager 🙂

    –> Ca me rappelle un bouquin de Joanne Harris…

  55. Un autre roman « culinaire »: L’école des saveurs de Erica Bauermeister
    « Un jour la petite Lilian se lance un défi fou: si elle parvient à guérir sa mère de son chagrin en cuisinant, elle consacrera sa vie à la gastronomie. La magie d’un chocolat chaud opère… »

  56. Les livres parlant de cuisine qui m’ont mis l’eau à la bouche il y a : Comment cuisiner son mari à l’africaine de Calixthe Beyala et Une gourmandise de Muriel Barbery. J’adore lire aussi la Série des Montalbano d’Andréa Camilleri car le héro mange toujours des plats siciliens qui ont l’air succulents afin de lui donner des forces pour résoudre ses enquêtes policières!

  57. Deux suggestions pour ma part :
    La table des enfants d’Isabelle Hausser, roman qui n’a rien à voir avec la cuisine et traite des relations mère-fille et
    P’tit chef bio, pas parce-qu’il est de Clea mais parce-que c’est un livre de cuisine qui se dévore comme un album. Acheté pour une amie jeune maman, je n’ai pu me résoudre à m’en séparer et lui en ai offert un autre exemplaire.
    Je n’ai pas attendu d’avoir des enfants pour en tester les recettes et je me aujourd’hui réjouis à l’idée de les faire découvrir dans, de nombreux mois, au bébé en cours !
    Merci Clea pour ce concours et la source d’inspiration culinaire sans cesse renouvelée que ton blog représente.

  58. Bonjour,
    Pour moi c’est Sylvain Tesson en ce moment !!! pour les envies de voyages et les traditions culinaires
    Mais également le petit d’un kilo – 500 recettes pour satisfaire ma passion de la cuisine.
    Entre les voyages et la cuisine, bien envie de découvrir ce nouveaux chef d’oeuvre
    Biz

  59. Hello Clea,
    Quelle merveille votre blog que je découvre de jours en jours et qui m’inspire dans ma cuisine. Et là, aujourd’hui, je découvre toutes ces lectures. J’adore !!!! La lecture m’enchante…. Pour ma part, je vais juste vous proposer une lecture sympathique, un livre très agréable à lire et qui donne l’envie d’être ce que l’on est et d’aller au bout de nos convictions. Il s’agit du libre de Cathy Kelly « Le meilleur de la vie ». une très belle histoire d’amitié entre plusieurs femmes, c’est comme la cuisine, que du partage, Maintenant je lis Millenium 2, ce n’est pas le même registre, mais c’est tout aussi captivant.
    Je vous souhaite une belle continuation, et merci.
    Sophie

  60. J’ai beaucoup aimé « Le cri de la carotte » de Sandrine Delorme.
    Et #appel du pied à l’éditeur, j’aimerai le livre Veggie avec n’importe quelle couverture, mais pas celle qui lui a été infligée 😉

  61. Bonjour Clea,
    Cela fait plusieurs années que je surfe sur qqes blogs culinaires…mes préférées sont beau a la louche et le tien et d’ailleurs j’ai teste souvent plusieurs recettes émanant de vos inspirations….surtout pour les légumes d’hiver de mon panier amap.. merci pour tes recettes a base de chou rouge ;°°°°))))
    et depuis plusieurs années aussi au détour de quelques rayons de magasins et de librairies je m’aperçois que je croise aussi ton style et ta signature (chez satoriz qui a ouvert pas loin de chez moi, sur zeste de ce mois ci, découvert depuis le n°1 et mon préféré de tous, sur des livres que j’avais dans ma bibliothèque « l’atelier de cuisine bio », il manque peut être picard et encore peut etre confons-je avec d’autres de mes héros culinaires!!!!) assez souvent qd meme et à chaque fois que cela arrive c’est comme si un lien invisible me disait  » ça y est je sais de quoi on parle…je suis la ou j’ai envie d’être……planifier ses repas pour 5 à la maison tous les jours c’est la galère…. et là tout devient plus léger….le puzzle se met en place….. on cherche plus à épater ses amis gourmets ou à devenir super maman, 5 fruits et légumes/j, du bio et bon marché et local si possible, peu de viandes, et des rations normales, du coloré dans l’assiette, du pas triste et qui donne envie aux enfants (9ans, 6ans et 1an) de manger, de 20 min à 1h pour cuisiner après le boulot en rentrant, une wonder woman chasseuse de nourriture saine pour le corps et l’esprit quoi….
    dans les moments ou je croise mes héros culinaires, je suis juste confortée dans mes choix, et l’inspiration et l’envie de faire beau et bon revient au galop, alors merci Cléa (et d’autres héros culinaires) d’être souvent là ou je vais…

    d’ou l’interet de lire des livres qui parlent de cuisine, le seul que je connaissais dans ce genre m’a été offert à noêl (il y a 3ou 4 ans) par ma petite belle soeur que j’adore c’est JULIA et MOI je crois qu’on en a fait un film avec meryl streep.
    Il s’agit dune new yorkaise trentenaire en couple qui ne sait pas cuisiner (je crois que c’est autobiographique) qui a acheté un vrai livre de cuisine française publié aux US (genre bible culinaire) et qui se met au défi de réaliser chaque jour une recette et de tenir un blog autour de cette recette….

    Voilà c’est très soap mais on passe un bon moment, et puis qd on veut faire un recette en particulier on a toutes connues ce petit moment de frustration ou l’on ne trouve pas le bon ingrédient… l’essentiel c’est qu’il donne envie de se mettre en cuisine…

    bonne journée,

  62. Ahh, un jeu concours, voilà qui est rigolo!
    moi aussi j’aime bien lire des « romans gustatifs ».. le problème c’est que je lis aussi beaucoup en anglais, et que les deux titres que j’ai à proposer sont en anglais: « Mrs Proust’s Kosher kitchen », qui, comme son nom l’indique, va faire un tour du côté de chez marcel, et aussi « balzac’s omelette », qui fait un tour de table de la france en compagnie de ce cher vieux honoré…
    merci pour toutes tes idées pétillantes et papillantes…

  63. Bonjour Cléa,
    Je participe au concours.
    Un livre? Pour rester dans le « même » genre, il y a « Comment cuisiner son mari à l’africaine » de Calixthe Beyala. Je ne l’ai pas encore lu mais il a l’air bien… épicé… 😉

  64. Merci! J’adore les romans où il est question de cuisine! Ils m’inspirent autant que les les livres de recettes!
    Mon dernier coup de cœur, « le cuisinier » de Martin Suter. Un réfugié tamoule, spécialisé dans les préparations ayurvédiques, s’essaie à la cuisine moléculaire avec des expériences sophistiquées, mais surtout avec son vécu et les vieilles recettes de ses ancêtres. Un merveilleux voyage pour les sens!

  65. Merci pour ce jeu, ce livre a l’air très original !
    Cette semaine j’ai lu Des vents contraires d’Olivier Adam, un sujet douloureux traité avec beaucoup de tendresse et une écriture que j’ai aimée

  66. Bonjour à tous, bonjour Cléa!
    l’occasion de laisser mon premier petit mot sur ce blog que j’adore. Merci pour tes recettes bonne humeur et créatives! hier j’ai régalé mes amis avec ton cake au thé matcha 🙂
    en ce moment je lis un magnifique livre « femmes qui courent avec les loups », de Clarissa Pinkola Estes. Un hommage à travers des contes initiatiques à la nature sauvage en chaque femme, pour oser contacter notre essentiel et nos forces créatrices. C’est vrai qu’on a une belle complexité…
    Et aussi « le funambule » de Jean Genet, un hommage à l’acte artistique.
    Belle journée inspirée!!

  67. Fidèle lectrice du blog, je réponds pour la première fois. Deux excellents livres roman autour de la cuisine: Le festin de Babette de Karen Blixen connu mais trop bien, et Petites infamies de Carmen Posadas où un célèbre patissier est retrouvé assassiné après avoir fait le projet de publier ses recettes secrètes. Délicieux également même si ces deux livres sont anciens. Bonne lecture.

  68. Bonjour, Cléa
    Moi, je lis souvent les livres de recettes un peu comme des romans… blague à part je lis aussi beaucoup de romans, côté cuisine « la colère des aubergines » de Bulbul Sharma récits gastronomiques avec recettes incluses.
    je lis aussi tout Paasilinna et tout Terry Pratchet , La lecture c’est comme les repas ; il faut que ce soit très varié.

  69. J’allais parler de Julie & Julia, avec Meryl Streep mais quelqu’un l’a fait avant moi.
    Ceci dit, j’ai été très déçue par ce film…
    Je ne crois pas avoir lu un roman parlant cuisine, ou ma mémoire me fait défaut. Mais en bibliophage que je suis, et en gourmande aussi, je serai ravie d’être désignée par la sort.
    J’en profite pour te remercier pour le bouquin « Mes pâtes à tartiner, sucrées & salées », je l’adore ;D !!!

  70. Quelle bonne idée de réunir ces deux passions : cuisine & lecture ! Je conseillerai sans hésiter les livres de J.C. Rufin (« Rouge Brésil », « Katiba »…) et un que l’on m’a conseillé il y a peu « Shantaram » de G.D. Roberts. Et aussi le magnifique « La Couturière » de F. de Pontes Peebles. De quoi voyager !
    PS : Clea, tu me fais envie avec le dimanche après-midi pluvieux, pourrait-on y ajouter la saveur de la cuisson d’un gâteau moelleux au four… ?

  71. Merci Clea pour toutes tes bonnes recettes. je consulte ton blog quand je suis en manque d’inspiration et je le recommande à toute mes copines gourmandes.
    Pour ce qui est lecture, j’ai adoré « le festin de Babette » de Karen Blixen et 3chocolat » de Joanne Harris, pour la manière d’exprimer ses sentiments en concoctant des délices pour autrui… Et également « la colère des aubergines », plusieurs fois cité ici. je le recommande vivement moi aussi!!!

  72. hello clea,
    j’ai beaucoup aime « A Tiger in the Kitchen ». L’histoire d’une jeune femme singapourienne qui revient vers sa famille grace a la cuisine. emouvant et permet en plus de decouvrir des recettes singapouriennes.

  73. Bonjour Clea,
    Merci pour ce concours. Je ne connais pas ce « type » de littérature, j’avoue que tu as éveillé ma curiosité…
    Le dernier livre que j’ai lu (et adoré) c’est Le Cercle Littéraire des Eplucheurs de Patates.

  74. Bonjour,
    Honte à moi : il faut un concours pour que j’envoie mon 1er post !

    Un conseil lecture saveur groseille. Sucré-acidulé et léger léger :
    Tom petit Tom tout petit homme Tom de Barbara Constantine (Ed.calmann-Lévy)
    Cet histoire d’amitié entre un petit garçon et une vieille dame commence par des légumes chippés dans des potagers et se finit par une énorme envie de croquer la vie et de dévorer les sourires.
    Régalez-vous !
    Bonne lecture !
    Maud

    Et merci (mille mercis) pour toutes ces idées déjeuner-goûter-dîner et vos beaux livres !

  75. Bonjour Cléa
    Je m’aperçois que je n’ai jamais lu de roman fictif ou autobiographique autour de la cuisine…Une nouvelle porte s’ouvre donc pour moi. Chouette !
    Le seul qui me vienne à l’esprit, c’est « Ensemble, c’est tout » dont un des personnages masculins est cuisinier, mais Anna Gavalda ne s’étend pas dans le domaine culinaire…
    Mes lectures sont très éclectiques : Je sors de « Le poil et la plume » d’Anny Duperey, cette lecture m’a enfin permis de franchir le pas et d’adopter quatre poulettes, le rêve de ma vie !!!! J’avais beaucoup aimé « Les chaussures italiennes » (Mankell), conseillé par Flo Makanaï. Sinon, je m’évade volontiers avec la littérature anglosaxonne. Particulièrement deux « sagas » qui m’ont beaucoup plu (quand j’aime, j’aime avoir des centaines, voire des milliers de pages à lire, pour ne pas quitter trop tôt un univers qui me transporte…) « Les enfants de la Terre » (J. Auel) et « le trône de fer » (G.R.R. Martin). Voilà pour moi, c’est court, il y en a tellement ! Mais, en tous cas, en terme de représentation, je crois que tu es l’auteur dont je possède le plus d’ouvrages !!!
    A bientôt !

  76.  » Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » est le dernier livre que j’ai lu…pétillant! On y retrace l’histoire d’un petit île anglais après et pendant l’Occupation à travers la correspondance d’une écrivaine londonienne avec les insulaires. Il y a donc, entre autre, la recette d’une tourte invraissemblable aux épulchures de patates, peu appréciée, mais délicieusement contée. A tester .ou pas.

  77. Bonjour,

    Un premier commentaire pour une belle idée de partage. Grâce aux différentes références citées dans les commentaires je vais pouvoir aller faire une razzia à la bibliothèque! Merci et merci pour les succulentes recettes de votre site!
    Le premier livre mêlant cuisine et fiction qui me vient à l’esprit est « Chocolat amer » de Laura Esquivel, un conte dans le Mexique du début du XXème siècle plein de magie gourmande et baroque. On en déguste chaque page et on a juste envie de courir dans sa cuisine pour y tester les recettes qui nous accompagnent au fil des mois du récit.
    Pour continuer dans la veine des écrivaines latino-américaines le recueil « Aphrodite » d’Isabel Allende mêle aussi subtilement contes, poèmes, anecdotes personnelles et recettes aphrodisiaques.

  78. Je te recommande le magazine Kinfolk qui est plus un periodique qui ressemble a un livre qu’autre jour… Il y a Heidi de 101 cookbooks et Sarah du blog My New Roots dedans… entre autres. Tu vas aimer, je pense 🙂

  79. Moi aussi je lis beaucoup. En primaire j’avais absorbé toute la bibliothèque, collège/lycée/sup j’ai surtout lu mes cours !! mais je m’y suis remise depuis 2/3 ans. Les G MUSSO j’adore et les conseille à tous, les M LEVY, certain sont mieux que d’autres… ! en ce moment je lis  » les yeux jaunes des crocodiles » une histoire sans trop de rebondissement mais des passages de la vie de tous les jours. Sinon j’aime bien les livres « santé au naturel », cuisine etc

  80. entre le livre que tu mets en jeu et les commentaires, je sens que je vais découvrir de nouvelles saveurs littéraires, c’est chouette ! Alors pour lier cuisine et littérature, je conseille « Un jardin dans les Appalaches » de Barbara Kingsolver : ce n’est pas un roman, mais ça se lit avec autant de plaisir, et ça raconte l’aventure véridique de l’auteur et de sa famille qui ont décidé de vivre un an dans une ferme en essayant de se nourrir le plus possible de leurs propres productions, et en ultra local sinon… C’est un récit à 6 mains (l’auteur, son mari et leur fille aînée), et c’est à la fois drôle (les déboires du jardinier amateur…), instructif, et parsemé de recettes familiales…

  81. ça a l’air sympa ce roman! Dans le même genre, il y a l’Ecole des Saveurs d’Erica Bauermeister, qui parle d’un cours de cuisine et de chacun de ses participants, j’avais adoré! Je vous le conseille vivement, il se lit super bien, et la cuisine est vraiment au centre de l’histoire 🙂

  82. Un jeu pour gagner un livre : je ne le manquerais pour rien au monde … J’adore les livres, j’adore cuisiner, je dévore les livres de cuisine, les feuilleter me déstresse et de temps à autre, un livre sur la cuisine, j’aime aussi. Le dernier que j’ai aimé était « The school of essential ingredients » de Erica Bauermeister (qui a déjà été cité plus haut) … Et pour l’instant, je lis le dernier Joanna Trollope, « Daughters-in-law » … Voilà ! J’en profite pour saluer Clea et toutes celles qui comme moi adorent tester ses recettes !

  83. J’ai hâte de découvrir ce livre. Connais-tu une BD de Dupuis sur le chef de l’arpège, Alain Passard ? « En cuisine avec Alain Passard »…très bien écrit, dessiné et bourré d’humour !

  84. Merci pour le concours ! en ce moment moi je suis en plein Goncourt de cette année, et il est pas mal…
    Bravo pour le site toujours très agréable à visiter…

  85. Dans le genre, autobiographie, et cuisine : « Chaud brulant » de Bill Bufford aux éditions Christian Bourgeois est assez incontournable. Un journaliste culinaire américain décide de passer de l’autre coté du miroir. Il se fait engager comme commis dans un resto italien à NY, ensuite il part apprendre à faire des pâtes en italie, puis dans un second temps dans un boucherie. Le livre parle de tout cela, mais aussi de la cuisine comme mode d’ascension sociale pour les immigrés aux Etats Unis, (on commence commis, on grimpe les échelons, pour finir par ouvrir un resto), de l’Italie, Et on découvre que la polenta « parle » « à celui qui la cuisine. Rien qu’en écrivant ces quelques lignes, j’ai envie de le relire.

  86. un boyfriend qui ne jure que par les plats-plus-c’est-gras-mieux-c’est, des amis carnivores ne comprenant toujours pas l’interet de manger du tofu ( « mais de quelle planète cela provient-il ?? »)……. cléa tout d’abord un grand merci pour ton blog qui m’a -oh combien de fois- remonté le moral ! et prouvé aux yeux de mon gentil entourage que manger bien et sain, ben, ça pouvait être fun .
    Si je n’avais qu’un livre culinaire à conseiller ce serait celui la : « la colère des aubergines » de Bulbul Sharma. Ou comment découvrir l’odorante cuisine indienne au travers de nouvelles, évocatrices des rapports entre les membre d’une maisonnée. Le ton est vif, le récit livre tour à tour des instants de bonheur, amour, jalousie…..et des recettes telles que curry d’aubergine au yaourt, pickle de mangues……
    définitivement savoureux.
    rien à voir, mais qui met tout autant l’eau à la bouche : « savoureuse pologne » de Viviane Bourdon, 160 recttes polonaises et leurs histoires. passionnant !

  87. Un livre mêlant romanesque et cuisine qui m’avait vraiment fait rire c’est : Julie et Julia: sexe, blog et bœuf bourgignon de Julie Powell.
    C’est vraiment très drôle de suivre le défi que se lance l’héroïne à vouloir refaire TOUTES les recettes d’un mythique livre de cuisine et de se colleter avec la cuisine française traditionnelle de nos grand-mères ! (je garde un souvenir exquis du « riz maso » !).

  88. Bonsoir ,
    « le caviar des aubergines » j’ai aussi beaucoup aimé. sinon, je dirai les soupers de Shéhérazade » d’Odile Godard qui mèle dans son livre recettes orientales, salées ou sucrées, et contes des milles et une nuit.
    Bonne chance à toutes et tous et merci Cléa, plein de belles idées lecture, grâce à ce jeu !

  89. Moi, j’adore tous les livres de cuisine mais je ne connais pas ce genre de livre fiction, ce serait une bonne occasion…
    Demain, je refais ton muësli, je suis en rupture et c’est dur de m’en passer. Merci Cléa.

  90. « La tarte de ce midi, c’était de la rhubarbe. La rose trémière est comme toi, Benjamin. Envahissante et pas comestible. » Ou quelque chose dans le genre…
    Gavalda pour ressentir.
    Les passagers du vent pour la syntaxe.
    L’histoire de Pi à partager.
    La vie devant soit pour l’amour.
    Certainement plein d’autres que j’oublie.
    Et Pennac pour avoir une deuxième famille toute la vie!…

  91. Ce qui est difficile c’est de choisir entre aller au boulot à vélo (c’est bon pour la santé et ça va plus vite) et aller au boulot en tram (c’est plus cher, c’est moins bon pour la santé, mais on peut lire !).
    Bises. Promis, si je gagne le livre, je me remets au tram pour quelques jours !

  92. Rien à voir avec la cuisine mais…
    Dans les forêts de Sibérie de S. TESSON, pour s’évader,
    La dernière leçon de N. CHATELET pour la leçon de vie (si elle dévore des huîtres)
    Celle qui plantait des arbres de W. MAATHAI pour son destin extraordinaire, pour nous rappeler la force des convictions
    en cours et assez prometteur: l’Oubli que nous serons de H. ABAD
    en BD: une surprise de fin d’année, un tome 7 à la fabuleuse série « Le magasin général », à dévorer devant un thé fumant au coin du feu, les AYA de youpougon (pour cet été sur la plage)…ce sont peut-être dans ces BD qu’il est le plus question de cuisine en fait!

  93. Dans un autre genre, Thierry Marx avait sorti un petit livre autobiographique qui avait l’air bien sympathique histoire d’en apprendre un peu plus sur ce chef. Quelqu’un l’a lu ?

  94. Moi je me rappelle d’un livre de Muriel Barberry « Une gourmandise » ou comment un critique culinaire cherche un goût de son enfance et nous fait voyager à travers la cuisine française dans tous ses détails…

  95. alors moi j’aime bien lire……de beaux livres qui font rêver, voyager. d’autres qui raconte plûtot de belles histoires (et si possible qui finissent bien!!) et je parseme ces lectures par des livres de …..cuisines. en fait, j’aime bien me régaler d’avance et me dire que cette rectte va plaire à Mr chéri ou aux enfants. et lorsque j’ai envie de rire, je lie du JL Fournier (attention humour décalé).
    attention jamais de livres qui font peurs sinon impossible de dormir, grande courageuse que je suis!!

    bonne soirée, j’espere que je remporterais ce livre car j’ai l’impression qu’il va me plaire!!! on verra!

  96. Quelle bonne idée !
    quelques belles histoires que j’aime partager :
    -les divins secrets des petites Yayas (une histoire d’amitié immense, avec des relations mère fille bouleversante)
    -la chorale des maitres bouchers (un migrant allemand arrive aux USA avec sa malette de bouchers pour s’y installer, des personnage extraordinaires)
    -le cœur cousu (encore une mère avec ses enfants magiques)
    -Et puis aussi encore Barbara Kingsolver : » les yeux dans les arbres », « les cochons au paradis »et sa suite « l’arbre aux haricots »
    -l’étrangère aux yeux bleues (une chercheuse part vivre chez les tchoutchks »
    -Saltatempo (un livre rare : on peut éclater de rire à sa lecture
    A suivre !

  97. Sans hésiter : « Como agua para chocolate » (chocolat amer) de Laura Esquivel, l’histoire d’un passion amoureuse qui s’exprime par la cuisine… Chaque chapitre commence par une recette mexicaine.

  98. J’adore lire…et quand j’ai très envie de cuisiner des fois je prends un livre de recettes, je le savoure page après page et il arrive que ma soif de réaliser un bon petit plat soit apaisée rien qu’avec la lecture, c’est drôle, non?
    mon livre préféré qui n’est pas un livre de recettes mais qui plaira à tous les gourmands avec une petite touche de magie, c’est Chocolat de Joanne Harris (aux éditions quai voltaire, l’autre éditeur a mis une couverture très racoleuse qui ne correspond pas du tout à l’esprit très délicat de cette histoire…
    C’est l’histoire d »une maman célibataire qui ouvre une confiserie (et il faut voir comment l’auteure nous fait sentir les chocolats que l’héroine prépare!) dans un village perdu de campagne et qui rend les gens plus heureux grâce à ses friandises … Mais le prêtre du village trouve que les gens y trouvent trop de plaisir… Réussira-t-il à faire fermer cette pâtisserie??
    Vraiment j’ai adoré ce livre et je l’ai offert plusieurs fois… Je m’étais renseigné sur ce qu’avait écrit d’autre Joanne Harris. Dans un autre style mais aussi très bien, je vous recommande son autre livre « Les cinq quartiers d’orange ».
    Merci Cléa pour cette proposition d’échanger des coups de coeur littéraires, j’ai pris des notes sur les propositions déjà rédigées!

  99. je viens de découvrir qu’il y avait des commentaires plus anciens et que le livre Les cinq quartiers d’orange de Joanne Harris ne t’était pas inconnu puisque tu as redonné son titre à quelqu’un qui ne le retrouvait plus! bonne semaine à tous!

  100. « Des recettes pour tout sauf pour l’amour » ? Voilà un sous-titre qui sent la chick litt, et moi forcément ça me parle !
    Quelques uns que j’ai aimés : Le prochain truc sur ma liste de Jill Smolinski, Un amour vintage d’Isabel Wolff, et trois autres qui mélangent chick litt et polar (et le polar est ma deuxième religion en matière de romans) : L’indispensable petite robe noire de Lauren Henderson, Six appeal de Janet Evanovich et Mon nom est Jillian Gray de Joseph Klempner.

    J’ai aussi dévoré toute la série des Patricia Cornwell qui ont pour héroïne Kay Scarpetta, le médecin légiste expert qui, d’ascendance italienne, adore se retrouver dans sa cuisine pour se mitonner des pizzas et consorts… Et c’est là où ça devrait t’intéresser Cléa : Patricia Cornwell a sorti un livre intitulé Crimes et délices, la cuisine de Kay Scarpetta qui regroupe toutes ses recettes !
    Et si tu préfères le crime à l’anglaise, la même chose existe pour Agatha Christie : Crèmes & châtiments : Recettes délicieuses et criminelles d’Agatha Christie par Anne Martinetti et François Rivière.
    Enfin, si tu veux te transporter dans la France du XVIIIe, les aventures de Nicolas Le Floch écrites par Jean-François Parot ne donnent certes pas de recettes, mais l’on peut y suivre un groupe d’amis amateurs de bonne chère qui se font toujours expliquer par le menu comment ont été préparés les mets qu’ils s’apprêtent à déguster… ça fait partie du plaisir !

  101. Déjà cités mais tellement agréables: L’école des saveurs d’Erica Bauermeister qui m’a d’ailleurs inspiré un délicieux chocolat chaud, et Chocolat amer de Laura Esquivel. Sinon, lus récemment mais qui m’ont moins emportée que les deux autres: Le cuisinier de Martin Suter et Mangez-moi d’Agnès Desarthe. Belles lectures gourmandes, Mesdames! Je prend note de tous vos titres. Merci à Cléa pour cette initiative très sympa de partagede lecture culinaire!

  102. Pour ma part, je suis accro aux polars : le dernier Camilla Lackberg est super, pas un interrogatoire sans biscuit ou café ! En période d’évictions très (trop) nombreuses pour causes d’allergie de ma petite deuz, lire de la cuisine me fait du bien et me nourrit (enfin présque…) !
    Sinon Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan, sombre mais combien époustouflant ! Merci Clea pour tes recettes visitées quotidiennement…

  103. Les petits bouquins de la collection « mon grain de sel » (Tana éditions) : il y en a autant à lire qu’à manger !
    Plusieurs fois par moi de Raphaële Vidaling est un roman avec des recettes dedans ! Vous connaissez ?
    Il est sur ma liste des livres à lire… j’y ajoute le chef est une femme !!

  104. Idée d’un livre qui mêle cuisine et littérature : « Mangez-moi » d’Agnès Desarthe dans lequel une femme -en situation de rupture familiale- ouvre un petit restaurant… Je ne vous en dit pas plus. Bonne lecture !

  105. Bonjour,

    Comme d’habitude, Cléa fourmille de bonnes idées !

    Le livre que je propose n’est pas un roman mais pour celles et ceux qui aiment les « beaux livres », « Recettes et secrets de monastères » par Gilles et Laurence Laurendon, aux éditions Marabout, devrait vous satisfaire. On y (re)découvre les merveilleuses trouvailles culinaires souvent nées dans les abbayes. Et on a bien envie de rélaiser ses propres pâtes de fruits notamment !!!

    Bonne chance à tous pour cette belle idée de concours !

  106. Salut Clea,
    Je suis ton blog depuis tes débuts, j’adore tes recettes appétissantes, tes livres – je n’en loupe pas un, alors si je pouvais faire comme Julie de « Julie & Julia » – passer 1 an à tester des recettes (toutes celles qui m’ont tapé dans l’oeil…), j’adorerai !
    La famille Malaussène je connais aussi… tu m’as donné envie de me replonger dans cette saga !!
    Et toutes ces lectures dans les commentaires ! Wouah je vais avoir du pain sur la planche !!!
    Merci pour tout Clea et continues comme ça !

  107. Bonjour!
    Waouh un livre de recettes! J’adore, je m’en lasse pas, il me faudrait une bibliothèque dans la cuisine pour que ce soit parfait.
    Merci pour ce concours.
    Je tente ma chance.

  108. Oh que oui ça me va l’idée de gagner un livre ! Alors si tu veux un conseil de lecture, essaie Michèle Barrière. Elle écrit des « romans noirs gastronomiques » que j’adore. En plus il y a toujours en bonus quelques recettes spécifiques à l’époque évoquée dans le livre. Des titres qui mettent l’eau à la bouche ? « Meurtres au potager du Roy » ou « Les soupers assassins du Régent ». C’est topissime !

  109. super , un livre et qui parle de cuisine ne plus!!!
    j’avoue, cela fait bien longtemps que je n’ai pas lu de livre, celui ci sera t’il LE livre qui me redonnera goût à la lecture autre que des magazines de cuisne??? je l’espère 🙂

  110. Pour le plaisir des yeux, je vous conseille le manga de Jiro Taniguchi et Masayuki Kusumi  » Le gourmet solitaire », un voyage dans la gastronomie japonaise.
    Sur ma table de chevet en ce moment, Etoiles de Simonetta Greggio, livre à la fin duquel on trouve de belles aquarelles de recettes. Merci pour ce concours !
    Elodie

  111. Ho, que c’est gai de lire toutes ces bonnes idées de lecture… des petits livres pour toutes les envies et pour tous les moments….
    Alors, j’ajoute ma petite touche avec deux découvertes récentes: l’auteur Jonathan Tropper qui parle de sujets graves avec beaucoup d’humour et de légerté. Le dernier livre lu, c’est Perte et Fracas, où un jeune veuf s’enferme dans une léthargie autodestructrice tandis que toute sa famille se mobilise pour le faire sortir de cet état.. Et aussi un très joli roman pour les jours de congé, La grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt qui parle de la vieillesse, et pose la question des maisons de retraite, en nous faisant entrer dans une relation grand-mère/petit fille. Très joli!
    Voilà, bonne lecture!

  112. Bonjour
    Quelle belle idée, cet échange de livres culinaires. J’ai découvert ton blog depuis que je suis à la retraite et j’ai le temps maintenant d’essayer avec bonheur tes recettes… et la famille apprécie ! Mon roman préféré parlant cuisine est « Ensemble, c’est tout » d’Anna Gavalda (pas récent mais très sympa).
    Ne change rien et vive la cuisine saine !

  113. Salut Cléa,

    Pour moi, mon invitation à la lecture sera une BD: Magasin Général de Loisel et Tripp et plus particulièrement le tome 2 intitulé Serge. Où comment la gastronomie arrive dans un village québécois des années 30 et comment ça a perturbé toute la vie de ce village. Un délice, un régal tant pour l’histoire que pour les dessins.

    Au plaisir de suivre tes digressions…

  114. Fan de littérature et de cuisine, je vous recommande chaudement le délicieux : CHOCOLAT AMER de Laura Equivel, avec des moments de cuisine et d’amour inoubliable et de vraies recettes mexicaines dans une ambiance de réalisme magique, comme seuls les latino-américains savent les inventer.
    J’ai bien aimé aussi La colère des aubergines.
    Et tout récemment, je me suis poilé grave avec un livre de Julian Barnes : Un homme dans sa cuisine où il parle de ses succès et déboires avec les livres de cuisine.
    Si vous aimez les polars, il y a toute la série des Pepe Carvalho, de Manuel Vazquez Montalban, qui vous fait traverser Barcelone d’un bout à l’autre en vous arrêtant aux meilleurs postes du marché de la Boqueria pour vérifier l’état des poivrons, les meilleurs troquets, et où la réflexion qui dénoue l’intrigue se déroule au fil de la préparation (toujours soigneusement détaillée) de calamars à l’encre.

  115. Et j’oubliais, un grand classique : Le festin de Babette ! une nouvelle de Karen Blixen, l’histoire d’une servante dans un pays scandinave hyper religieux et austère qui des années prépare pour ses maîtresses, suivant leurs directives, de pauvres bouillons inodores et qui un jour, ayant gagné à la loterie, offre à ses maîtresses et leurs amis un vrai repas français, concocté par elle, qui se révèle être une papesse de la gastronomie française en exil. Il y a un film magnifique, avec une scène inoubliable où les paroissiens peu à peu prennent des couleurs, lâchent le cravate et se laissent aller à une sensualité inconnue d’un plat à l’autre. C’est sublime.
    Pour le livre de Laura esquivel aussi, il y a un très joli film.

  116. Moi, j’adore les policiers! Mon auteur fétiche du moment est Mo Hayder… Attention, âmes sensibles s’abstenir! En effet, elle ne lésine pas sur les descriptions et histoires trash! Mais c’est tellement, passionnant, prenant!

  117. bonjour Clea,
    cela fait un moment que je connais et apprécie ton blog, voici l occasion de te le dire et en meme temps peut être gagner un livre . Je suis impressionnée par tous les commentaires , ma mémoire des noms n est pas assez bonne pour citer tel ou tel auteur , je me souviens juste d une bd de recette creole et d un polar sur mayotte où le heros livrait ces recettes !
    bonne continuation à toi.

  118. Dans le même esprit, j’avoue avoir été séduite par le film « Julie et Julia » (j’adore Meryl Streep…), j’adore cuisiner, lire alors je me laisse tenter par ce jeu… En tout cas, merci pour ce blog qui est source d’inspiration culinaire bio…

  119. Je ne peux malheureusement pas citer de roman comportant des références à l’art culinaire mais je serai ravie de découvrir le livre de Valérie Gans. Alors, je tente ma chance…

  120. Alors voici 2 livres : un roman Le journal d’un corps de Pennac.. Un vrai bijou… et en livre culinaire, je viens de recevoir le livre « la tartine gourmande » et vraiment j’en suis fan.

  121. Bonjour,
    Je me rends compte que je n’ai pas vraiment lu de romans avec des références culinaires, même si « Cuisine et correspondances » de Andrea Israel et Nancy Garfinkel me tente beaucoup. Je tente quand même ma chance pour le livre de Valérie Gans, je serai curieuse de le découvrir !!!
    Bonne cuisine et lecture (en même temps ?!?)

  122. Peu lu de romans relatifs à la cuisine, sauf Julie et Julia ( bof bof), mais surtout « Le Festin de Babette » de Karen Blixen. Un chef d’oeuvre.
    En revanche, je lis les livres de cuisine comme des romans.

  123. Bonjour,
    Je suis en train de lire « Mangez-moi » d’Agnès Desarthe. Déjà cité dans les commentaires, je suis fan de cet auteur elle écrit très simplement des histoires où chacun peut se reconnaître un peu. Je continuerais bien ma lecture avec le livre que tu nous proposes !
    Je suis aussi fan de tes recettes, je les teste une après l’autre et c’est toujours un régal.
    Bravo pour ton enthousiasme et merci pour tout ce partage.
    Eva

  124. Bonjour,
    Peut-être que cette lecture « du moment » n’est pas très originale mais m’a beaucoup plu. Il s’agit du roman dont est tiré le
    film « les intouchables » : Phillipe Pozzo di Borgo « Second souffle ». Voici ma dernière lecture.
    Merci pour ce jeu.
    Bonne fin de journée.
    Stef71

  125. J’ai beaucoup aimé « Chocolat amer » de Laura Esquivel.
    Un livre où se mèlent l’histoire d’une vie et la description de recettes de cuisine mexicaine.
    Merci d’organiser ce jeu!
    Chacha

  126. Bonjour
    je lis parfois les enquêtes du commissaire BRUNELLI écrites par Donna LEON. Le lieu des intrigues est à Venise, le commissaire apprécie les bons petits plats italiens ce qui donne lieu à des descriptions alléchantes. Il existe même un recueil de recettes du commissaire B. (écrit, je crois, en coopération avec un autre auteur).
    Voilà pour mes conseils de lecture pour ceux et celles qui aiment les polars, la cuisine … et l’Italie.
    J’ai lu aussi « Chocolat amer » qui est proposé par le précédent commentaire et qui est très bien.

    Merci pour le jeu et bravo pour le blog, les livres …
    Christine

  127. Pour une plongée dans les parfums de la cuisine indienne, je vous conseille « La maîtresse des épices » de Chitra Banerjee Divakaruni, et « L’odeur » de Rhadika Jha. De quoi avoir envie de se précipiter chez l’indien du coin !

  128. Je tente une participation avec Un jardin dans les Appalaches de la romancière Barbara Kingsolver. Un livre écrit à 8 mains et 4 bouches, familial, biologique, locavore plein d’humour et de bon sens et les recettes de saisons qui vont avec.
    Merci pour le blog, source d’inspiration fréquente et pour l’agenda sat’info !-)
    Une chambérienne

  129. En fait de recettes, mes lectures du moment tournent plutôt autour du thème : préparation des enduits colorés et badigeons à la chaux… Merci pour cette chouette idée, les commentaires donnent plein de belles idées de lectures.
    Je me souviens avoir lu il y a… (pfiouu là là ça nous rajeunit pas tout ça, j’étais ado…) un roman d’espionnage dans lequel le personnage central (l’espion) invitait ses convives à des dîners plantureux, pour mieux les « cuisiner ». Les recettes étaient bien en évidence dans le bouquin, en vis-à-vis de l’épisode concerné. ça faisait saliver et frissonner en même temps ! Je n’arrive malheureusement pas à me souvenir du titre du livre.

  130. Jean-François Parot a écrit toute une série de livre avec en héros, Nicolas le Floch, commissaire de police au 18e siècle et chacun de ses livres sont toujours remplis de savoureuses descriptions de plats préparés et longuement mijotés par la cuisinière pour le commissaire. On aurait envie de prendre des notes pour essayer les recettes !

    Merci au passage Cléa pour ton super blog dont je me régale. Ce soir, je teste ton fondant à la patate douce!

  131. Le dernier « roman culinaire » que j’ai lu est LE CUISINIER, de Martin Suter. Un livre qui parle de cuisine indienne et moléculaire, tout en étant une sorte de « tableau social d’une société occidentale en crise et sur la défensive » (dixit Telerama). L’intrigue est construite comme un thriller, où la cuisine est de tous les plans, et les recettes en fin de livre permettent de prolonger le plaisir de la lecture! Pour moi un vrai coup de coeur tant romanesque que culinaire!!

    Merci pour les nombreuses recettes que j’ai trouvées ici, depuis une certaine « mousse rose et gourmande », qui a rendu la betterave populaire à l’heure de l’apéro…

  132. Je dirais « le viandier de Polpette » : une BD très chouette, un peu enfantine, dessinée par Julien Neel (l’auteur de la série LOU).
    Merci pour le jeu !

  133. Je dirai « chocolat amer  » de Laura Esquivel: alliance subtil de poésie, de saveurs et d’odeurs envoûtantes. Ou quand la cuisine devient magie…

  134. Au risque de faire le « Haricot Blanc », mais personne n’a encore osé, je dois dire que mes livres préférés sont Veggie et Douceur Citron, dans lesquels je puisais, je puise et je puiserais 90% des repas pour la famille et les amis. Je n’ai malheureusement aucune culture culinaire romanesque. A la vue de vos commentaires, je compte bien combler cette lacune. Merci a vous toutes et tous et merci Cléa !!!

  135. Bonjour Cléa,
    Je ne laisse jamais de commentaires sur ton blog que j’utilise pourtant beaucoup ainsi que tes livres, j’adore ton style et tes recettes.
    Marion,
    Le livre avec l’espion qui fait la cuisine et donne ses recettes est « On n’a pas toujours du caviar » de Johannes Mario Simmel, c’est un livre très drôle, disponible en poche.
    Pour ma part, je recommande la lecture de 2 mangas : « Aya, conseillère culinaire », d’Ishikawa Saburo, une jeune au goût infaillible qui redresse des restaus en faillite, c’est excellent. Toute l’exigence japonaise mise en valeur.
    L’autre, c’est « le gourmet solitaire, » de Jirô Taniguchi, où un employé en costard nous fait partager ses découvertes culinaires au grès de ses déplacements professionnels, c’est une plongée dans la cuisine japonaise des petits restaus.

  136. Bonjour Cléa,
    Je ne laisse jamais de commentaires sur ton blog que j’utilise pourtant beaucoup ainsi que tes livres, j’adore ton style et tes recettes. Merci pour ta belle créativité.
    Marion,
    Le livre avec l’espion qui fait la cuisine et donne ses recettes est « On n’a pas toujours du caviar » de Johannes Mario Simmel, c’est un livre très drôle, disponible en poche.
    Pour ma part, je recommande la lecture de 2 mangas : « Aya, conseillère culinaire », d’Ishikawa Saburo, une jeune au goût infaillible qui redresse des restaus en faillite, c’est excellent. Toute l’exigence japonaise mise en valeur.
    L’autre, c’est « le gourmet solitaire, » de Jirô Taniguchi, où un employé en costard nous fait partager ses découvertes culinaires au grès de ses déplacements professionnels, c’est une plongée dans la cuisine japonaise des petits restaus.

  137. Tout d’abord, un grand merci pour ton site et ces délicieuse recettes qui me font découvrir de nouveaux horizons gastronomiques.

    Côté lecture, je suis une grande dévoreuse de livre, mais je n’en trouve pas forcément en lien avec la cuisine… Le seul que je pourrais te conseiller, est « la Mafia se met à table », qui est un délicieux petit livre de chez Babel de Jacques Kermoal qui a réussi a reconstituer les menus des grands repas de la Mafia sicilienne, le tout accompagné d’une petite mise en contexte. On y trouve ainsi les menus servis à Garibaldi, et même Frank Sinatra !

  138. bonjour, très appétissant que tout cela, je tente ma chance avec joie
    le dernier livre en date chez moi c’est celui de gordon ramsay, j’ai aimé le lire et je trouve que les recettes, même si elles ne sont pas spécialement recherchées, sont assez simples à faire ! et à rater – comme dirait mon mari !
    merci pour ce jeu
    bonne fin de semaine

  139. Coucou,

    Le seul livre qui mêle cuisine et « littérature » est en fait un manga sur le thème de la boulangerie : Yakitaké Japan!!
    J’avais trouvé ça, très amusant de trouver ce livre à la fnac!! Et en plus, j’avais bien aimé le lire! Je l’ai même acheté et j’ai même acheté le curry japonais que le héros cuisine au début du manga!! Folle de livres et de cuisine!

  140. > Réminiscence de mon enfance : « des cornichons au chocolat « .de M.Labro …. malgré la grande déception en 2007 en apprenant que la fameuse Stéphanie n’existait pas en réalité – > ce livre m’a fait prendre conscience que les associations de saveur les plus improbable peuvent faire le bonheur des papilles – les goûts sont au final très personnels et qu’il faut savoir innover et oser en cuisine-

  141. bonsoir
    je tente bien volontiers ma chance
    pour la lecture je me souviens avoir lu « meurtres à la pomme d »or » de Michèle Barrière…polar et gastronomie au temps de la renaissance
    en tous les cas merci beaucoup pour ce concours et bonne soirée

  142. Merci pour ce petit concours! Je crois que le livre suivant n’a pas encore été évoqué:  » Elle fait des galettes , c’est toute sa vie  » de Karine Fougeray . Contrairement à ce que le titre pourrait suggérer … il ne s’agit pas d’un livre de cuisine mais d’un petit recueil de nouvelles très simples, très tendres , très  » vraies » …et qui sentent bon la Bretagne, les crêpes, la mer … un très joli livre à déguster avec gourmandise !

  143. Bonsoir,
    Une découverte toute récente pour moi : La sauce était presque parfaite : 80 recettes d’après Alfred Hitchcock.
    C’est un très beau livre qui mêle l’univers d’Hitchcock et la cuisine. Comment ? Les recettes sont inspirées par les plats, gâteaux vus dans ses films, tout en retraçant la vie et les oeuvres de ce réalisateur génialissime. Quant à lire un roman mêlé à la cuisine, je demande à découvrir ! 😉

  144. Merci Cléa pour tous les petits plats que me cuisine ma fiancée qui est fan de vos recettes!
    Je propose un manga sur le vin que je lis actuellement : « Les Gouttes de Dieu ». On suit l’histoire de Shizuku, un jeune japonais qui découvre (et me fait découvrir) le vin, les cépages (c’est sérieux)…en décrivant de façon très imagée et très poétique les saveurs qu’il procure…accompagné de magnifiques plats japonais, coréens ou encore français…

  145. « Petit dictionnaire de cuisine » d’Alexandre Dumas. Grand écrivain et amateur de bonnes choses son livre quelque peu méconnu se lit comme un roman. On imagine les festins des Trois mousquetaires sous la plume d’une des plus belles plumes française.

  146. Bonsoir,

    Merci pour ce site. D’habitude, je ne laisse pas de commentaires et puis aujourd’hui cette approche de lecture me décide.
    Avec des amis nous avons crée un « club de lecture », nous nous voyions autour d’un bon repas et chacun de nous présente un livre que nous avons aimé. C’est donc un partage, un moment d’amitié et un bon moment culinaire: que du plaisir. Samedi, je présenterai « Mille Soleils Splendides  » de Khaled Hosseini, superbe roman sur la vie de 2 femmes en Afghanistan, que l’Histoire bouleverse, et aussi avec moments de partage autour de la cuisine, du ménage, des enfants.
    Si je gagnais le livre proposé, peut être le présenterais je à notre prochain club… 🙂

  147. Pour ma part, je n’ai pas vraiment l’occasion d’en lire car c’est un achat couteux. Alors je flane dans les librairies pour en lire certains passages… l’eau à la bouche et toujours le suspens et la frustration de ne pas pouvoir connaitre la suite…

  148. Moi je te conseille Total Kheops ; Chourmo et Soléa de Jean-Claude Izzo 😉 Mais peut-être connais tu déjà ?

    3 très bon polars qui se suivent ; à Marseille ; avec, dans mon souvenir, des plats bien alléchants

    Il y a aussi un risotto aux asperges qui m’a bien tenté dans  » la délicatesse  » de Foenkinos ( il l’évoque à nouveau dans « les souvenirs »)

  149. coucou,
    c’est la première fois que je poste sur votre blog, pourtant je suis une grande fan !
    Je n’ai pas de grand conseil : la BD « la guerre des étoilés » est assez rigolote.
    Bonne lecture !

  150. Chère Cléa,
    Je tente ma chance, car je suis une fana de ton blog (rien que ça ;-D). J’ai découvert grâce à toi une tout autre façon de faire la cuisine, qui a agrandi l’éventail de ma façon de cuisiner. J’ai découvert ton blog quand je suis arrivée au Japon en 2005, c’est à dire je crois, un an après la tienne et je suis partie un an après toi. Ton billet m’a donné l’idée d’en faire un à mon tour où je parle de tous les principaux livres de cuisine (j’en ai tellement!) qui sont apparus au fur et à mesure de mes déménagements (5 pays tout de même ;-D). Bref, ce commentaire est l’occasion pour moi de te remercier pour tous tes conseils et astuces que tu donnes depuis des années.
    Bien le bonjour depuis Dallas.
    Le billet se trouve là:
    http://whatapeach.canalblog.com/archives/2012/03/02/23654647.html

  151. Choisissez un beau pays, le Japon.
    Ajoutez-y une bonne poignée de découverte, une pincée de surprise et d’inconnu, beaucoup de curiosité. Arrosez de temps libre et de déambulation.
    Mélangez le tout.
    Cuire à feu doux le temps d’échauffer vos papilles.
    Installez-vous confortablement et prenez le temps de savourer.
    Enfin, ne résistez plus … partez à la découverte de nos gargotes et de leurs trésors cachés.

    « Le gourmet solitaire » de Jiro Taniguchi nous titille et nous ouvre les portes de l’authenticité culinaire!

  152. J’avais beaucoup aimé « Une gourmandise » de Muriel Barbery, alors pourquoi pas tenter « le chef est une femme »
    Merci en tout cas Cléa ton blog qui a changé ma façon de cuisiner et de manger. C’est une source d’inspiration intarissable !

  153. En lisant le post, un seul livre s’est imposé dans ma tête :
    « Le cahier de Béatrice – une enfance bretonne et gourmande » de Béatrice de Kersaintgilly Bayser.
    C’est un livre que j’ai découvert par hasard (comme à ma grande habitude)…
    Sous la forme d’un cahier d’école, il raconte les souvenirs d’enfance associés à des saveurs et des recettes particulières que l’auteur partage avec générosité.

  154. Un livre qui parle (entre autres) du plaisir de manger : « mange, prie, aime » de Elizabeth Gilbert et un autre qui ne parle pas du tout de nourriture (ou alors du manque de nourriture, ça se passe à Jersey pendant la 2nde guerre mondiale », mais qui est magnifique, et dont le titre fait référence à la « nourriture » : « le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary-Ann Shaffer et Annie Barrows. Régalez-vous… 🙂

  155. J’ai lu il y a quelques années ‘Julie et Julia’ que j’ai a-do-ré!
    Dans un autre registre … culinaire, j’ai aussi beaucoup apprécié « Aux innocents la bouche pleine » de F. Simon, qui est le recueil d’anecdotes du célèbre critique gastronomique.

    Bonne lecture!

  156. Et bien…je réalise que je n’ai jamais lu de livre sur ce thème !
    Je serais ravie de le découvrir et je prend note de toutes les suggestions 🙂

    Merci Clea. J’adore ton site et j’ai quelques uns de tes livres que j’adore. « Veggie » ne me quitte plus, c’est une vrai source d’idées : )

  157. Moi je recomande delices et coeurs brulés de Vanessa K. Même si ce n’est pas un roman à proprement parler, le livre raconte l’histoir de Vanessa et de ses mésaventures amoureuses qui ont permis la création de recettes plutôt très originales. Donc une lecture sympa et très rigolote mais aussi des recettes très originales de son auteure!

  158. Merci Cléa pour ce blog, devenu incontournable maintenant.
    Ces commentaires sont l’occasion de découvrir de nouvelles lectures. Je me dis souvent que la cuisine (avec ou sans recettes) est un lieu de vie plus important que l’on ne l’imagine. N’est-ce pas aussi l’endroit où l’on se confie, à l’abri des regards ou des oreilles des autres convives attablés à côté ? Peut-être suis-je encore influencée par la pièce de théatre « Cuisine et dépendances » vue récemment. 😉

  159. et voilà un premier commentaire pour gagner un livre…et bien j’ai un peu honte…on va dire que la première lecture de livre je dit  » celui là « 

  160. Les romans, la cuisine, la vie quoi!
    Les éditions Alain Bargain ont publié des polar aux titres évocateurs, il y a l’excellent Pâté de corbeau aux amandes amères de Christophe Chaplais, mais il y aussi écrit Farz aux herbes de Portsall, Soupe de crabes à Brest ou encore Salade Russe aux noix de Grenoble…
    Bonne cuisine et bonne lecture!

  161. French women don’t get fat of course, de Mireille Guiliano. Un livre plein d’anecdotes, un parcours détaillé entre envie, gourmandise, contrôle, questionnements, calories…un peu comme une virée entre copines et surtout une très belle ode à notre art de vivre … et de manger!

  162. Sans être juive, j’adore leur cuisine et m’autorise à en faire de temps à autre–notamment de la pâtisserie.
    Pour une découverte de la cuisine juive dans tous ses délices et toutes ses variantes dans le monde (du monde sépharade au monde ashkénaze en passant par le déli new-yorkais), un livre de cuisine en contexte, mêlant la grande histoire, histoire d’une famille et recettes fines et savoureuses: Claudia Roden, Le livre de la cuisine juive.

  163. Je vous conseille « un petit coin de paradis » de Sharon Owens – un régal! les histoires se déroulent dans un salon de thé où les clients se bousculent à Belfast… un p’tit moment de légéreté avec en prime des douceurs tant appréciées!

  164. Et pourquoi pas un petit Maigret, qui nous orienterait sur des recettes bien franchouillardes à visiter ou à revisiter ?
    À bientôt et merci pour cette mine de recettes !

  165. Bonsoir Cléa !

    Youpi, une mine d’idées pour les prochaines lectures ! J’ajoute le roman de Julia Glass, traduit de l’américain,  » Refaire le monde », l’histoire de Greenie, une jeune pâtissière new-yorkaise, mariée à un psychothérapeute déprimé, qui va voir sa vie transformée par une part de gâteau à la noix de coco !
    J’en profite pour faire l’apologie d’un autre livre épatant  » Veggie », qui me ravit et m’inspire énormément !
    Merci pour toutes tes idées et ton partage !
    Amitiés,
    Corinne.

  166. Pour ma part je citerai « du cote de chez swann » (Proust)!!! Il n’y a pas de recettes mais cette approche de la cuisine, des odeurs qui marquent notre enfance sont le début de nos envies de cuisiner!!! Donc pas une nouveauté mais un grand, un énorme classique qui fonctionne toujours!!

  167. je confirme l’ecole des saveurs, et en BD « en cuisine avec alain passard »
    avec ça on est paré pour bouqiner…. et avoir très envie de cuisiner!!
    amitiés culinaires!

  168. Une idée de lecture assez parisianiste………..AUX INNOCENTS LA BOUCHE PLEINE de François Simon, pour un voyage en saveur au cœur de la restauration de notre bonne vieille capitale.
    Échangeons, il en restera toujours quelque chose

  169. je recommande Un jardin dans les Appalaches de Barbara Kingsolver. C’est l’histoire vraie d’une famille qui part vivre dans la campagne américaine, et devient locavore. c’est plein de recettes de saison et d’astuces de jardinage. un vrai défi, avec des hauts et des bas, très bien écrit et qui donne envie de s’y mettre! 😉
    bravo pour ton blog et ta créativité

  170. Bonjour à toutes et tous,
    Un peu de développement durable dans la cuisine ça fait du bien!!! Je vous conseille « le guide du locavore » de Anne-Sophie Novel. Un petit guide qui permet de bien comprendre les enjeux qui se glissent derrière nos choix de consommateurs (trices) et qui nous permet de devenir des cuisinièrs (es) éclairées!!!
    N’oubliez pas que chaque achat que nous faisons impacte sur notre économie. A vous de faire les bons choix…

    PS : Et j’en profite : merci Clea pour ton site qui est une mine d’inspiration culinaire

  171. « La cucina » de Lily Prior où cuisine italienne et sensualité font bon ménage mais aussi « la colère des aubergines » de Bulbul Sharma avec de vraies recettes de cuisine indienne pour toutes les occasions…

  172. Bonjour,

    Merci de nous offrir la possibilité de gagner ce livre. Je viens de m’acheter un bon livre de cuisine : 365 recettes faciles (Marabout). Des recettes parfaites pour des débutantes en cuisine.
    bonne journée.

  173. Gourmande de bonne cuisine et de bons bouquins, voici 2 ptits conseils de lecture, à dévorer sans modération : « Une gourmandise », le 1er roman de Muriel Barbery, l’histoire d’un critique gastronomique qui sa dernière heure approchant, désespère de retrouver la saveur qui fût à l’origine de sa passion culinaire, un personnage tout à fait infect mais dont la quête nous touche, une histoire qu’on lit d’une traite, avec le sourire, et l’appétit qui gagne du terrain…
    Et « A boire et à manger », un livre de BD / recette de cuisine, extraits du blog éponyme de Guillaume Long, mon 2e blog de cuisine préféré avec celui-ci 🙂
    Ce post rédigé, je m’en retourne à ma recherche de recette de cake (je suis certaine de trouver mon bonheur par ici).
    Merci Cléa pour ce concours !

  174. En ce moment, je lis « Métronome » de Lorànt Deutsch, sur l’histoire de Paris de l’an 0 à nos jours, au fil des stations de metro, c’est bien sympa pour apprendre un peu sur notre belle capitale sans se prendre la tête – et occuper le temps pour quelques stations de tram… ou de metro;)
    En matière culinaire, j’ai UN livre de chevet, c’est le FAMEUX et FAMOUS « Veggie » de … Clea. Ben oui, depuis que je l’ai, je passe mon temps à l’utiliser. C’est l’occasion d’initier mon mangeur de viande de boyfirend à la cuisine veggie, et il adore ça ! Pour moi, l’occasion de tester des produits que je n’osais pas acheter avant, et d’apprendre à les apprivoiser. MERCI infiniment

  175. Et bien moi aussi j’y vais de mon p’tit conseil littéraire  » Régals du Japon et d’ailleurs  » de Dominique Sylvain , je vous met juste un passage histoire de mettre l’eau à la bouche…. « Ils étudient la vitrine garnie de quarante crêpes en plastique. Le choix est vaste, mais la crème Chantilly prédominante. Shimizu hésite entre les kiwis et la glace au haricots rouge, puis décide de s’offrir la crêpe ultime : un lit de … ». ^^

  176. J’ai acheté hier votre livre Veggie,je sais cuisiner végétarien….C’est une vraie mine d’or!Des idées de menus,des recttes pour toutes les occasions et des saveurs qui changent!Merci

    Un conseil lecture non-culinaire,mon dernier coup de coeur en date:Carlos Ruis Zafon « l’Ombre du vent » ou « Le jeu de l’Ange »

    Ou encore Carole Martinez : »Coeur cousu »

    Bon week end

  177. Bonjour,
    Je vous propose de découvrir un livre à mes yeux formidable: Mildred Pierce de James M.Cain.
    Mildred Pierce quitte son mari , et pour gagner sa vie et celle de ses filles vend des pies faits maison, travaille comme serveuse, puis comme cela ne suffit pas aux yeux de sa fille Véda, elle ouvre un restaurant. Suivent des années de lutte pendant lesquelles Véda devient une rivale redoutable au caractère orgueilleux cupide et méprisant.
    Ce livre est un très beau roman de moeurs dans l’Amérique des années 40.
    Joan Crawford obtint l’oscar de la meilleure actrice pour ce film tourné en 1945 et réalisé par Michael Curtiz.

  178. Un petit tour à la japan-expo aujourd’hui à Marseille en prime de délicieux onigiri dont j’avais déjà puisé la recette chez Cléa. Je suis donc à fond sur la cuisine japonaise. Même leur cuisine fast food ne donne pas mal au ventre. Je suis d’accord pour prendre un peu de notre inspiration chez eux.
    Merci Cléa pour toutes ces bonnes idées.

  179. Alors moi je vous conseille un film plutôt : Julie et Julia avec Meryl Streep formidable en tant que Julia Child la femme qui a changé pour toujours la façon de cuisiner de l’Amérique. Le film raconte l’histoire croisée de Julia qui a vécu en France en 1948 à Paris mais qui désœuvré se cherche une passion, elle la trouve dans la cuisine française et de Julie, 50 ans plus tard, qui a l’impression d’être dans une impasse et de végéter dans son travail. Julie se lance alors un défi complètement fou : elle se donne exactement un an, 365 jours pour cuisiner les 524 recettes du livre de Julia Child – Mastering the Art of French Cooking, et elle crée un blog pour relater son expérience…

  180. bravo et merci pour ce blog que je suis depuis.. plusieurs années, sans avoir jamais rien posté. alors, la je me lance. et pour les livres de cuisine/nutrition, j’ai beaucoup aimé récemment le livre de laurence salomon « ceci n’est pas un régime » avec des conseils de vie saine et intelligente, et bio! Merci

  181. Aller je me lance avec la trilogie marseillaise de JC Izzo, pas vraiment culinaire mais dont le héros Fabio Montale est un vrai gourmet (de Marseille) et se délecte à nous décrire les saveurs, les ambiances autour d’un repas, sans oublier les bouteilles!! Total Khéops, Chourmo et Soléa : 3 polars aussi trépidants qu’appétissants!

  182. Bonjour Cléa,
    Pour ma part je conseillerai une série manga qui doit plaire aux enfants et même aux grands enfants 😉
    Il s’agit de Yakitate Ja-pan qui est l’histoire d’un jeune garçon passionné par la boulagerie. On y trouve même quelques recettes de pain à réaliser soi-même.
    Bon dimanche.

  183. Bonjour Cléa,
    En guise de commentaire, je te fais une petite proposition de « roman à recettes »: un livre de Johannes Mario Simmel qui s’appelle « On n’a pas toujours du caviar ». C’est un roman d’espionnage tiré d’une histoire vraie (on a du mal à y croire en lisant le livre!!) et bourré de recettes (le protagoniste est un vrai gastronome). J’en ai littéralement dévoré les plus de 600 pages, alors j’espère qu’il te plaira aussi!
    Bonne lecture à toi!
    Cécile

  184. Mes papilles ont vrillé de plaisir à la lecture de « Une gourmandise » de Muriel Barbery et « La Cucina » de Lily Prior ! Pas d’autobiographie ici, toutefois l’imaginaire doit probablement la part belle à l’expérience et l’observation de ces auteurs. Deux portraits aux antipodes mais qui voient la vie comme une poésie de gourmandises et de saveurs. L’un, critique culinaire, exacerbe à outrance : amer, aigri, cynique, odieux, il fait trembler les plus grands chefs par ses verdicts gastronomiques ! Mais au crépuscule de sa vie, il se remémore ses premières fois – premiers sushis, premières tomates fraichement cueillies, etc – et pour nous aussi, les sensations étaient les mêmes… La seconde a une sensualité qui sent le basilic, l’huile d’olive, le citron et l’amaretti. Du charme et des rondeurs italiennes comme on les aime : elle nous enseigne que l’amour doit être fait comme la cuisine… ou peut être que la cuisine doit être faite comme l’amour ?

  185. merci pour ce jeu ! je n’ai encore jamais lu de roman sur la cuisine et ça ferait l’occasion ! merci pour ce jeu et bonne chance à tous ! Longue vie à ton blog

  186. Je te conseille 2 bouquins que j’affectionne beaucoup et qui ne ressemble à rien d’autre :
    * Les Miscéllanées de Mr. Schott
    * Les Miscéllanées Culinaires de Mr. Schott
    J’espère que ça te plaira !

  187. Bonjour,

    Aimant lire et cuisiner, je m’inscris pour le tirage au sort.
    Je ne suis pas encore coutumière, bizarrement, des romans parlant de cuisine mais tous les précédents commentaires me donnent envie de découvrir cela.
    Pour ma part, un roman qui n’a rien a voir avec la cuisine, mais un beau roman un brin philosophique nous faisant réfléchir sur l’amour, l’amitié, la santé, la mort, la vie….et ce d’une très jolie plume. Ce livre s’appelle Le Petit Homme….Je n’arrive juste pas à me rappeller du nom de l’auteur, c’est son premier roman en tout cas. Livre formidable qui malgré son épaisseur se lit très vite !

    Voila, bon dimanche à tous et toutes.

  188. Oui, j’assume ce qui va suivre… 🙂
    Depuis la classe de CM2 (si mes souvenirs sont bons…) je garde un succulent souvenir des romans de Roal Dahl et notamment Charlie et la chocolaterie !
    Je le conseille aux plus petits… mais aussi aux autres !

    Merci Flammarion & Cléa pour cette découverte littéro-culinaire !

  189. Je viens de terminer « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Où il n’est pas question de recettes, mais tout de même d’un repas exceptionnel, suite auquel est créé le « Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey ».
    Un roman épistolaire qui traite de la vie à Guernesey durant la seconde guerre mondiale. Il est très bien écrit, je me suis régalée 🙂

    Bon dimanche !

  190. Bonjour
    Pour rester dans le thème du « roman culinaire » je te conseille « Julie et Julia : Sexe, blog et boeuf bourguignon » de Julie Powell. Le livre a été adapté au ciné sous le titre « Julie and Julia » avec la magnifique Meryl Streep
    Merci beaucoup pour l’organisation de ce concours et bonne journée !!

  191. Voila, tout d’abord te dire que tu es la fée de ma cuisine, la révolution dans mes fourneaux! merci pour tout ces bons conseils de cuisine sano-gourmande! puis comme lecture agréables les romans policier de Manuel Vázquez Montalban, c’est vieux mais pas mal pour un dimanche pluvieux au coin du feu! y’a toujours une petite recette bien mitonée au détours d’une page! L

  192. Bonjour,
    J’ai découvert depuis 3 mois ce blog, et c’est une mine pour moi : j’a-dore ! Merci Cléa. Ma petite famille bio (4 enfants) devient de plus en plus végétarienne, et tout le monde aprécie. Nous nous régalons régulièrement avec des barres aux céréales, et toutes les recettes au citron de ton livre sont devenues des indispensables !
    J’ai le souvenir d’un livre aussi joli que bon qui mélange habilement recettes et roman : Sous le soleil de Toscane de Frances Mayes, mais aussi dans un genre différent, plus brut : Une gourmandise de Muriel Barbery.
    A bientôt

  193. Un titre gourmand m’est venu tout naturellement meme si le sujet est plus profond et surprenant : Une piece montee de Blandine Le Callet

  194. Ouf, j’arrive juste à temps! 😉
    Ce commentaire me permettra de faire mon coming-out pour te dire que j’adore ce que tu fais. J’ai déjà quelques livres à toi et je me régale toujours avec tes recettes.
    Donc, bravo et surtout MERCI… 🙂

  195. bonjour Cléa
    je vais souvent sur ton site, il y a toujours de bonnes idées à découvrir. Je suis tombée par hasard aujourd’hui sur ton jeu concours; il faut dire que je ne suis pas beaucoup sur le web en ce moment car je viens d’avoir un bébé qui a 4 jours aujourd’hui et son prénom se mange!
    J’ai envie de vous conseiller le dernier livre de mon chéri: « un cercle de lecteurs autour d’une poêlée de chataiges » de Jean-Pierre Otte qui raconte les échanges de plusieurs lecteurs sur des oeuvres littéraires. Ils décrivent ce qu’ils mangent et boivent durant chacune de ces soirées. On pourrait intituler ce livre « recettes de littérature ».
    bonne lecture à tous

  196. Bonjour Clea, moi en ce moment, je suis sur « belle-famille  » de Arthur Dreyfus, un roman sur l’histoire de la petite Mady enlevée en Espagne mais version française… et en livre de cuisine, « tous les jours bio » (biocoop)offert par mon amie Vanessa

  197. Bien tentant, en effet, un roman qui parle de cuisine.
    Je suis un peu prise de cours, mais je me souviens d’avoir emprunté à la médiathèque à côté de chez moi, il y a pas de temps, la vie d’une écrivaine et ses coups de coeur en cuisine, un régal. Mais de qui s’agissant-il ??? Et aussi une histoire du couscous, avec des recettes sucrées ou salées, remis dans le contexte de l’histoire familiale de l’auteur. Pour une prochaine fois, je pourrais rechercher titres et auteurs…
    Si je suis tirée au sort, c’est sûr et certain, je recherche…
    Très cordialement. Mirabelle

  198. Merci pour ce petit concours, Cléa! Depuis que je lis ton blog, j’ai dû faire une bonne partie de tes recettes, déjà…Ma préférée reste le gratin de dinde, champignons et roquefort! 🙂
    En tout cas, j’espère bien gagner un livre, ce serait chouette!

    Bonne soirée!

    Muriel

Laisser un commentaire