Casseroles, amour et crises

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler lecture… En fait, toute malade que je suis au fond de mon lit, je n’ai pas tellement le courage de parler cuisine ! Heureusement, j’ai un bon pavé pour me tenir compagnie : Casseroles, amour et crises, le dernier ouvrage du sociologue Jean-Claude Kaufmann.

kaufmann

Ce livre n’est pas du tout hors sujet sur ce blog de cuisine, puisqu’il est sous titré : Ce que cuisiner veut dire.
Comme je n’ai pas encore fini de le lire, et que je m’en voudrais de vous révéler la fin de peur de tuer le suspense, je ne me risquerai pas à vous dire tout ce nous révèlent nos façons de faire autour de la table et des casseroles. Mais voici un petit survol de cet ouvrage, qui vaut le détour, même pour les non-sociologues.
Kaufmann commence par revenir sur l’histoire du repas.
Les trois repas par jour pris à heures fixes, autour d’une table, n’ont pas toujours été une institution. Ils sont même plutôt récents… Quoi qu’il en soit, ils sont devenus un moment de retrouvailles en famille et un vecteur de socialisation et d’apprentissage de la vie en société.
La famille se construit autour des casseroles. Mais aujourd’hui, quand on n’a pas le temps, on fait comme on peut : les tables se multiplient, le frigo remplace la casserole, et les pratiques s’individualisent. On mange dehors, ailleurs, autrement. Mais l’auteur parle aussi de ce qui ne change pas : les repas en famille du dimanche, le repas de présentation du petit-ami à la famille, le changement des manières de cuisiner lorsqu’on se marie, qu’on divorce, ou que les enfants quittent la maison… Tout cela est décrit avec finesse et humour.
On tombe ensuite dans les casseroles : la distinction entre cuisine ordinaire et cuisine passion, entre celle de la semaine et du week-end. Le problème principal : trouver l’idée, le menu. Kaufmann nous parle des hommes aux fourneaux, des filles et de leurs mères, et de toutes ces petites choses qui font notre quotidien culinaire.

Le tout est très agréable à lire, ponctué de très nombreux extraits d’interviews avec des gens comme vous et moi, qui nous aident à saisir le sens caché derrière nos pratiques de tous les jours.

Si vous n’avez rien à lire, je vous le conseille ! Avec ses 342 pages grand format, il vous occupera un moment… En tout  cas, moi j’y retourne !

13 réflexions au sujet de « Casseroles, amour et crises »

  1. Tiens tiens… Je vais voir si je le trouve chez Cultura cet après midi, il va bien falloir occuper mes trajets en train à  partir de la semaine prochaine !!! Merci :-))
    Bises

  2. J’en ai entendu parler, ça vaait l’air effectivement aussi instructif que rigolo!
    Remets toi bien ma pauvre après la machoire, voilà  que t’es malade…
    Bizzzzzzz

  3. J’ai eu ce livre entre les mains, mais je ne l’ai pas encore acheté… A voir !
    Ca ne va pas mieux depuis l’autre jour ? Allez, reste sous la couette et bois de l’infusion de thym au miel. Bisous.

  4. Merci pour ces conseils lecture Clea. Comme Véronique, je t’encourage à  boire des tisanes au miel, c’est tout ce qu’on peut faire pour toi hélas. Plein de bises et remets toi vite.

  5. Et oui il fait très froid le matin en ce moment, tu as pris froid?? en tout cas reste bien au chaud !! quoique t’as vu là  juste maintenant il fait 22° tu peux mettre le nez à  la fenêtre !
    Bon rétablissement et bonnes et saines lectures !
    Bises

  6. J’arrête pas d’en entendre parler de ce bouquin! J’ai vu l’auteur au journal de 13h et il a vraiment la bonne tête de quelqu’un qui sait apprécier le contenu de son assiette! En tant qu’historienne en herbe, je m’intéresse beaucoup à  la sociologie et je crois que je vais me laisser tenter. Bon rétablissement et bonne lecture!

  7. Ne t’inquiète pas Colette, ma maman est là  pour s’occuper de moi, et justement hier elle m’a fait un bon velouté de courgettes au lait de soja et à  la cardamome ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>