Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe

Bon les gars, c’est pas tout ça, mais on va pas passer l’année à contempler des muffins à la purée de pruneau, pas vrai ? C’est que ça pourrait sembler un tout petit peu déprimant, vu comme ça (alors qu’en fait, pas du tout, pensez donc).

On dira qu’il me manquait peut-être juste un soupçon d’entrain pour me remettre aux fourneaux et cuisiner autre chose que des pâtes, des soupes, des quiches aux légumes et une énième version du célébrissime gâteau au chocolat de Laurence Salomon.

Un peu d’entrain, ou un peu de rhubarbe, tiens. Je ne l’ai même pas vue arriver dans les jardins, celle-ci, cette année, tout comme je n’avais pas vu arriver le printemps, ni le changement d’heure, ni l’indispensable séance de shopping pré-estivale. Tout ça m’a prise un peu de court, secouée, tsunamisée, comme qui dirait… Mais la rhubarbe is back, le printemps est là, on a donc tous nos fondamentaux, don’t we?

Alors, voilà. Une petite pannacotta qui change, avec du fondant, du croquant, de la douceur et de l’acidulé. Une bonne base même sans la rhubarbe. Un bon basique que vous allez forcément prendre un malin plaisir à customiser. Welcome back !

Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe

Pour 3 personnes

1 yaourt de brebis au lait entier (125 g)
2 c. à soupe de sucre de canne blond
1/2 c. à café rase de vanille en poudre
1 c. à café bombée d’arrow-root (ou autre fécule)
300 ml de lait de riz
1/2 c. à café d’agar-agar
4 spéculoos
1 petit bol de compote de rhubarbe (si maison : on peut la sucrer avec du sirop de framboise, par exemple)

Battre le yaourt avec le sucre et la vanille dans un saladier. Dans une casserole, délayer l’arrow-root avec le lait de riz. Ajouter l’agar-agar en pluie. Porter à frémissements et laisser frémir pendant 15 secondes environ. Délayer petit à petit le yaourt avec le lait encore chaud. Répartir dans 3 verres/ramequins préalablement remplis d’eau et vidés, sans avoir été séchés (cela facilitera le démoulage). Laisser refroidir à température ambiante, puis placer au réfrigérateur pour au moins 4 h (à faire la veille si possible). Réduire les spéculoos en poudre. Démouler les pannacottas dans des assiettes et couvrir la surface d’une couche de poudre de spéculoos. Servir avec la compote de rhubarbe.

***

Encore un peu de lecture ? (on va frôler l’overdose, là…)
Vous pouvez aussi me lire sur Marmiton, autour d’un dossier sur les fruits secs, rayon tendances gourmandes.

59 réflexions au sujet de « Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe »

  1. Ravie de te relire Cléa !
    Je guettais fébrilement depuis des jours, tout en comprenant…

    Cette recette toute printanière est très alléchante. Moi qui tourne autour de la pannacotta depuis des années sans oser l’essayer….Une fois de plus tu élargies le champs de « mes » posssibles !

    Merci à toi, et bonne journée !

  2. Ah revoilà « notre « Cléa!!
    Quel plaisir de vous retrouver!!!
    Bon dimanche

  3. Bonjour Cléa,
    Quelle jolie recette qui me tape dans l’oeil en ce dimanche pluvieux et contente de te relire. Super ton dossier sur les fruits secs. Cela fait un petit moment que je commande des fruits secs par le biais de mon panier bio. Je ne savais pas qu’il fallait les rincer et je les laisse toujours dans leur paquet d’origine. Rien n’est indiqué sur les paquets. Merci pour toutes ces infos.

  4. Testé à l’instant pour le dévorer ce soir. Maintenant, je m’attaque au gâteau au chocolat de Laurence Salomon pour mon goûter…. ton blog est un véritable supplice !

  5. Bonjour Cléa,

    C’est un tel plaisir … Même si la recette publiée ne convient pas à ma famille … Ils n’apprécient pas la rhubarbe, si ce n’est pas ennuyeux…. (Moi, j’adore).
    Aujourd’hui, pour le goûter, je ferai ton « fondant au chocolat et aux pruneaux ».
    Déjà réalisé, il avait plû à toute la famille.
    Bonne continuation Cléa, avec toute mon admiration.

    Elodie.

  6. Il ne me reste plus qu’un e chose à faire : tester cette merveille! Félicitation, ça m’a l’air trop trop bon! Bon dimanche

  7. Hummm une pannacotta avec des spéculoos! Voilà une bonne idée! La présentation est très jolie j’adore :)

  8. Yes!!!!!!!!! You’re back!! :))
    J’ai vraiment hâte de tester cette recette, un peu de fraîcheur sera bienvenue avec le retour des beaux jours…

    Par contre, comment réaliser facilement une compote de rhubarbe maison?

    –> On épluche la rhubarbe, on la coupe en tronçons, on la met dans une casserole avec un soupçon de sucre et on cuit à l’étouffée, sur feu très doux. Ca va très vite… Si la rhubarbe rend trop d’eau, je la filtre et je récupère le jus pour faire des smoothies ou des petites gelées.

  9. Oh mince… Je n’ai pas raté le changement d’heure mais j’ai raté la rhubarbe moi aussi ! Ma rhubarbe adorée… ♥ Et tu lui fais sacrément honneur je trouve ! Envie de tester ta pannacotta avec que du bon dedans !

  10. Contente de te relire Cléa !
    C’est vrai que le muffin au pruneau commençait un chouillah à nous lasser !
    huuuuum le retour de tes panacottas …à tester très vite !
    Merci …

  11. Youpi !!! Welcome back Cléa… Ça fait vraiment plaisir de te lire à nouveau et de voir que tu as la pêche… enfin ça change du pruneau !
    Et le tout avec une bonne gourmandise à décliner selon les saisons !!!
    Ça me permettra de re-tester l’agar-agar car mon dernier essai n’était pas des plus concluants (j’ai fait tes petites crèmes citron-noisette (goût très surprenant – et bon), mais de peur que l’agar-agar ne soit pas suffisant pour donner de la consistance, j’ai rajouté un peu d’arrow root… bref, je te laisse imaginer la texture : une sorte de gelée très épaisse, un peu granuleuse… hum hum ! personne ne s’est disputé pour terminer le dernier petit pot :-(

    Et merci pour le dossier sur les fruits secs… mais tu les laves vraiment ???

    –> Pas à tous les coups, j’avoue :-p

  12. « La rhubarbe is back!!! » et ce n’est pas la seule! Youpi!!!!!!!!!!!!!
    Delph

  13. Mmmmmmmh, un come back bien gourmand comme on les aime, Clea!
    Ah ben chez nous non plus la rhubarbe n’est pas encore arrivée… ça ne devrait donc pas tarder :-)
    En attendant je viens de faire une fournée de crackers aux algues et au sésame : j’adore!!!
    Joyeux Printemps !

  14. Le retour de Cléa ça c’est du bonheur pour nos papilles et nos yeux…
    Ce dimanche midi : un incontournable « le gâteau au yaourt de brebis de Cléa » avec des pépites de chocolat et 3 gouttes d’un mélange d’Huiles Essentielles ajoutées dans le 1/2 pot d’huile d’olive ( orange,mandarine,citron: les Citrus de chez Bodynature ) Miam miam un régal vite englouti par les convives; il ne reste que les miettes que notre vieille minette de 20 ans a adoré aussi!…
    Allez je file lire le dossier sur les fruits secs
    A bientôt et merci encore pour tous ces partages

  15. Quelle belle recette ! J’aime beaucoup l’idée d’ajouter une texture croustillante en plus du moelleux et du fondant habituel, et ta combinaison de goûts me plait beaucoup :).
    Je vais tenter très vite en remplaçant le yaourt de brebis par mon yaourt végétal sans soja !

  16. La rhubarbe ne doit pas exister en Norvège. Je cherche mais pas encore vu une jolie tige pointer le bout de son nez… Bien dommage, car j’en ferai bien une petite compote ! En tout cas, cette pannacotta donne envie… A tester cet été !

  17. Bonjour Cléa,
    Une question non-culinaire: je suis peut-être un peu trop sensible mais il me semble que le contexte dans lequel vous utilisez le néologisme « tsunamisée » est peu adéquat !
    Il est peut-être un peu tôt pour en parler de cette façon désinvolte ?
    Je ne sais pas…

    –> Au contraire, il faut savoir lire entre les lignes… Je ne fais pas vraiment preuve de désinvolture dans ma manière de gérer les « évènements » actuels dans mon esprit, soyez-en certaine.

  18. voilà qui met le printemps a l’honneur, j’en ai fait une fois et servie avec un coulis de confiture de cerise noire
    bisous et merci pour cette delicieuse recette
    Delphine

  19. Clea,

    J’ai découvert votre blog il y a de cela 1 mois environ et j’ai été…. « convertie » comme j’ai pu le lire dans quelques commentaires! Merci pour toute cette richesse, cette fraîcheur, ces idées partagées! Je ne pourrai plus m’en passer!
    La recette de tarte au citron « ultime » a fait bien des heureux ce week-end : je vais vite essayer cette recette printanière!
    Merci et à bientôt!

    Une grenobloise toute neuve

  20. Bonsoir Cléa,
    Je suis très heureuse de vous retrouver, vous m’avez manqué comme à tant d’autres semble-t’il.
    Je viens de lire avec intérêt votre dossier si bien documenté sur les fruit secs. Beau travail là encore ! Quelle capacité de travail… Je vous admire !
    Quant à la recette…hum…on va encore se régaler, comme à chaque fois !
    Mille Mercis et douce soirée à vous.
    Tantine

  21. Et oui, le printemps est là! Avec lui arrive un air de nouveauté en cuisine. Vidons les placards hivernaux! Et réapproprions-nous ces belles recettes printanières.

  22. Bonjour, tes recettes sont super appétissantes. Peux-tu me dire ce que l’on peut faire avec de la pâte de sésame? Merci et à bientôt

    –> Purée de sésame ? (tahin)
    Houmous, sauce pour les salades ou les falafels, pour les pommes de terre, base de pâte à tartiner au miso, muffins… Vous pouvez taper « tahin » ou « purée de sésame » dans la barre de recherche un peu plus haut.

  23. Je suis très heureuse de votre retour et ai très envie d’essayer cette recette, j’attends la rhubarbe du jardin.
    Je suis une fan de fruits secs et ai bien aimé votre dossier pour marmiton , il est toujours utile de se remémorer les bonnes recettes.
    Merci à vous pour cet entrain que vous nous donner.

  24. Bonjour Cléa,
    J’aime beaucoup faire un tour sur ton site dès que j’ai un petit moment (ce qui est hélas un peu trop rare…) et c’est la première fois que je me lance à te laisser un mot.
    Je pense qu’il te faut bien du courage pour avoir pu laisser un post si optimiste alors que tu dois être si éprouvée par des évènements touchant un pays et un peuple que tu aimes tant. Bravo et bon courage.
    De mon côté, c’est très terre à terre, mais je suis aussi auteur culinaire, et j’aimerai t’offrir un de mes ouvrages qui te plairait certainement. Fréquentes-tu les satoriz de Grenoble? J’aurais pu leur laisser mon livre avec un petit mot à ton intention.
    Bonne continuation, et merci pour toutes ces bonnes recettes et tant de bonne humeur !

    –> Merci Marie, c’est très gentil. Oui, je fréquence régulièrement le Satoriz de SMH, où les vendeurs ont par ailleurs l’habitude de gérer quelques courriers et paquets bien garnis pour moi ! Donc n’hésite pas, mais dis-moi aussi comment te joindre en retour. Je suis curieuse de savoir de quoi il s’agit.

  25. Moi non plus, je n’ai pas résisté aux premières tiges de rhubarbe trouvées dans ma Biocoop!!
    J’en ai fait une compote que l’on a dégusté ce soir… nature…sans pannacotta… :-( C’était bon, mais avec une panna ça aurait encore été meilleur!!!
    Bon, ben… j’ai plus qu’à racheter de la rhubarbe!!! ;-)
    56oceane

  26. Bonjour Cléa,
    Toi qui es une fervente utilisatrice des « laits » végétaux, que dis-tu aux personnes qui pensent que le lait de soja est dangereux pour la santé? Penses-tu qu’il vaut mieux varier les laits? Merci pour ta réponse sincère et très bonne journée.

    –> Je pense qu’il n’y a rien de tel que la variété, en effet. Je ne me méfie pas d’un ingrédient en particulier, mais je me méfie de la surconsommation de tout ingrédient, quel qu’il soit. Conclusion : varier me parait être une très bonne option.

  27. Je n’ai jamais fait de Pannacotta…cette recette me donne bien envie d’essayer…et le yaourt de brebis est mon chouchou en ce moment…la rhubarbe replantée l’an dernier au potager me laisse à penser que nous en ferons de très bon dessert dans pas longtemps…

  28. La photo est très jolie et donnait vraiment envie de tester cette recette. Faite ce week-end : j’étais très déçue du résultat. La pannacotta n’était pas suffisamment ferme au démoulage, goût très moyen et plutôt fade. Heureusement qu’il y avait la compote de rhubarbe à côté !

  29. Je cherche depuis longtemps une recette de pannacotta « alternative » qui tienne la route, et je viens de la trouver, enfin. Cette recette est absolument délicieuse et je la recommande chaudement. Certes, par rapport à l’original, on perd un peu en onctuosité, mais on gagne en subtilité (le petit goût agréablement aigrelet du lait de brebis mêlé à la douceur du lait de riz et de la vanille), en légèreté et en fraîcheur, ce qui me fait presque préférer la version brebis + lait végétal à celle à la crème.
    Version plébiscitée par tous les convives et adoptée!
    Belle trouvaille, bravo.

  30. Bonjour Cléa,
    Votre recette a été testée avec du lait amande/noisette et un yaourt brassé (au lait de vache…), et de la maïzena. C’était vraiment, vraiment très bon ! Et ce que j’aime avec toutes vos recettes, c’est qu’elles sont simples et rapides à préparer, donc compatibles avec un emploi du temps chargé : celle ci a été prête en 15 min. le matin, avant de partir au travail ! Bref, vous embellissez notre quotidien ! Encore merci. Hélène

  31. Bonjour Cléa . Deuxième échec pour cette recette : la panacotta ne « prend « pas . Je n’ai pas osé doubler la dose d’agar-agar. Peut-on mettre 2g sans altérer le goût ? Je suis sûre que cette recette devrait être excellente . Merci pour vos trouvailles que je m’empresse toujours de tester .

    –> Vous pouvez doubler la dose sans problème, mais c’est tout de même étonnant. C’est bien de l’agar-agar en poudre ? Pas entamé depuis trop longtemps ? Vous le portez bien à ébullition ?

  32. Votre explication a été suffisante pour que je rectifie aussitôt : j’ai remis sur le feu en faisant une petite ébullition (le frémissement avait été trop faible …) et c’est parfait . Merci

  33. Enfin une recette qui me donne envie de ma lancer dans la préparation d’une pannacotta alternative (aka = sans gélatine…). Je tenterai d’autres laits la prochaine fois, puisque cette recette, comme toutes celles que j’ai déjà réalisées avec succès se prêtent à de multiples variations. Par exemple, la pannacotta était parfaite avec une compote de poire !
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>